mercredi 28 janvier 2015

Infographie : Comment l'Etat finance la presse moribonde à coups de millions








(image interactive)

Avec la propagande qui a enflé ces dernières années, beaucoup se demandaient comment les gens pouvaient bien payer pour lire ces torchons que sont devenus les journaux et les magasines. Au vu des statistiques ce dessous, il est clair que la presse française est véritablement  moribonde et qu'elle maintenue artificiellement en vie par des subventions étatiques pour un total avoisinant les 300 millions d'euros chaque année.

On observe que certains titres phares comme "Le Figaro" et "Le Monde" bénéficient de subventions faramineuses dépassant les 10 millions d'euros. En outre, il ne faut pas oublier que la presse est également subventionnée par des fonds privés sous forme de recette publicitaire. L'acheteur ne participe donc qu'à une fraction minime du coût de revient d'un titre.

Depuis des années, le modèle économique de la presse est donc inadapté aux attentes du public et celui ci s'est déplacé vers les sites d'information alternative. Si internet est montré du doigt, la faute en incombe directement à l'ére du mensonge qui s'est instauré depuis le 11 Septembre.

Désormais le public n'est plus dupe. La presse est en train de subir le contrecoup de toutes ses années de propagande au service de l'agenda mondialiste. Tandis qu'elle ne survit qu'en vertu des subsides qui lui sont alloués, elle n'est plus le contre-pouvoir de nos (soit disant) sociétés démocratiques, ce rôle étant désormais échut aux médias alternatifs.

En  théorie, la seule issue consisterait à retrouver leur rôle de contre-pouvoir aux yeux du public. Cela nécessiterait de dévoiler des scandales authentiques, d'informer sur les véritables enjeux des guerres et de la crise économique, d'enquêter sur des sujets comme le Bilderberg et la Trilatérale et avant tout d'autoriser la critique de la politique israélienne.

En pratique, c'est impossible puisque les médias sont tenus en laisse par des intérêts privés au premier rang desquels on trouve des marchands d'armes et qu'ils sont infiltrés par des agents à la solde des sionistes.

Il ne leur reste plus qu'à espérer en une tentative vaine et illusoire du système pour éliminer ce dernier contre-pouvoir que représente les médias alternatifs. C'est de ce point de vue qu'il faut comprendre le dernier discours de François Hollande au mémorial de la Shoah fustigeant les théories du complot en les assimilant au négationnisme et en les accusant de préparer un nouveau génocide car dit il " c’est d’abord par le verbe que s’est préparée l’extermination".

En 2015, le système à bout de souffle en est réduit à assimiler les gardiens du dernier contre-pouvoir à des bourreaux nazis. Nous sommes en train d'assister à la mise en place d'un nouveau totalitarisme, L'illusion démocratique est bel et bien en train de vivre ses derniers jours.

 Les titres de presse les plus aidés en 2013, les 15 premiers du classement :

Source :  https://openspending.org/aides-presse-2012-2013

 

Bilan détaillé de l’ensemble des aides de l’État allouées depuis 2012 au secteur de la presse. Ce bilan indique pour chacun des deux cents titres les plus aidés le total des montants versés, détaillés en « aides directes », « aide postale » et « aides aux autres tiers ».

TitreMontant ()%
LE FIGARO16,179,6375.60%
LE MONDE16,150,2565.59%
AUJOURD'HUI EN FRANCE AUJOURD'HUI EN FRANCE DIMANCHE11,997,5694.15%
OUEST FRANCE - DIMANCHE OUEST FRANCE10,443,1923.62%
LA CROIX10,435,0283.61%
TELERAMA10,105,9853.50%
LIBERATION9,832,5313.40%
LE NOUVEL OBSERVATEUR8,284,0072.87%
TELE 7 JOURS6,947,0102.41%
L’HUMANITE - L'HUMANITE DIMANCHE6,898,6452.39%
L’EXPRESS6,349,7702.20%
TELE STAR5,001,2151.73%
PARIS MATCH4,965,5611.72%
LE POINT4,658,8891.61%
LA NOUVELLE REPUBLIQUE DU CENTRE OUEST - NRCO DIMANCHE4,594,8631.59%


Total


288,823,413


6 commentaires:

Utopia a dit…

Cela explique en partie pourquoi les caisses de l'état sont vides...
Pfff!

les cles du rocher loracle de delphes a dit…

On ne mort pas la main qui nous nourrit...

Ryuuzaki.L a dit…

C'est hallucinant la quantité d'argent que cela représente ! Dire qu'avec ça, on pourrait presque enrayer la faim en France.

L'avenir s'annonce pessimiste pour les médias alternatifs, j'espère que ceux qui sont doués en informatique nous donnerons un petit coup de pouce pour détourner la censure.

Le mois de janvier est presque fini que l'année 2015 commence déjà très très fort, qu'est-ce cela va donner pour les prochains mois ?

Jeannot Lapin a dit…

C'est ce que disais Soral:
Un journaliste en France est soit un vendu, soit un chômeur...

Amaury Massalis a dit…

Il y a deux catégories, ceux qui sont achetés et ceux qui se sont vendus, les autres n'ont pas la parole ou presque.

Laurent a dit…

Les 300 millions, c'est pour quelques journaux. Les médias, la presse et les différents avantages qu'ils perçoivent, c'est 2 milliards d'euros.

Et ils le rendent bien. (pas a nous, hein :D)

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.