dimanche 22 février 2015

"Lucy" de Luc Besson : un film sur la philosophie luciférienne (1ère partie)





Lucy est un film de science-fiction qui combine de profondes questions existentielles et une collection de scènes d'actions impliquant des gangsters asiatiques. Bien que cette dichotomie n'ait pas été bien reçue par la critique, il s'y trouve caché un message ésotérique. Lucy est en fait bien plus que le film où Scarlett Johanson incarne une "teigneuse" – c'est un conte allégorique célébrant la philosophie de l'élite : le luciférianisme.
Le fait que le personnage principal se nomme Lucy est le premier indice qui pointe vers une base philosophique du film. Le nom Lucy (Lucie) et Lucifer dérivent tous deux du mot latin "lux" qui signifie "lumière". [ à noter que le prénom du réalisateur est "Luc", même étymologie, NdT] Lucifer veut dire "porteur de lumière" en latin, et les lucifériens estiment que cet ange déchu aurait apporté la connaissance divine (la lumière) aux humains après avoir été rejeté du ciel par Dieu. Dans les cercles lucifériens, Lucifer est perçu comme un "sauveur" qui a fait don aux humains de la connaissance nécessaire pour accéder à la divinité.
Dans le film, Lucy est une version humaine de Lucifer, car sa capacité cérébrale augmentée lui permet d'acquérir la connaissance requise pour devenir un dieu.


Allant au-delà des anciens récits bibliques, le film est également étiqueté comme "transhumaniste", le produit futuriste dérivé de la pensée luciférienne. Le transhumanisme concerne l'accession des humains à un autre niveau de développement grâce à la technologie et à la robotisation. Pour pleinement comprendre Lucy, il nous faut aller plus loin dans ces deux concepts.


Luciférianisme et transhumanisme

Le mot "luciférianisme" est rarement employé parce que le mot "Lucifer" est associé à Satan dans la théologie judéo-chrétienne. C'est néanmoins une philosophie remarquablement répandue dans les hauts cercles de la société – ce que nous nommons l'élite occulte. Interprété sous plusieurs formes, le luciférianisme peut être associé aux courants philosophiques comme l'humanisme, le gnosticisme et le kabbalisme et c'est la force dirigeante derrière les sociétés secrètes comme le rosicrucianisme, la franc-maçonnerie et de nombreuses autres.

Le luciférianisme parle d'humains atteignant la divinité par des moyens humains. Cette philosophie est représentée symboliquement par deux figures mythiques qui portent des caractéristiques semblables : Prométhée et Lucifer. Ces deux figures sont considérées par certains cercles comme étant des bienfaiteurs de l'humanité en apportant feu et lumière (représentant la connaissance divine) aux humains en difficulté. Ils ont donné à l'humanité les moyens de devenir des dieux eux-mêmes, par leurs propres moyens.

À partir de cette perspective, les lucifériens interprètent les récits bibliques d'un point de vue privilégié. Dans la Genèse, les lucifériens considèrent le serpent qui a donné à Ève la pomme défendue comme un héros, car il est le seul à avoir apporté à l'humanité la connaissance du bien, du mal et de tout ce qu'il y a entre les deux. L'histoire de la Tour de Babel, une construction humaine destinée à atteindre Dieu dans le ciel est vue favorablement par les lucifériens car elle représente le combat de l'humanité pour accéder à la divinité ; la construction de cette immense tour fut pourtant stoppée par Dieu, perçu comme un démiurge jaloux ayant emprisonné les humains dans le monde matériel.

Au 20ème siècle, une version high-tech de cette philosophie est apparue sous la forme du transhumanisme, mouvement qui recherche l'utilisation de la science et des robots pour propulser l'humanité vers un autre stade de développement. Le but ultime admis du transhumanisme est la fusion totale humains-robots. Bien que la plupart des gens favorables au transhumanisme ne connaissent probablement pas grand-chose sur le luciférianisme, l'un de ses "pères fondateurs" voit clairement le lien.

Le philosophe britannique Max More a été le premier en 1990 à articuler les principes du transhumanisme en tant que philosophie futuriste et à démarrer une intelligentsia mondiale pour le promouvoir. L'un de ses essais, intitulé "Éloge du Diable" pénètre profondément le territoire théologique pour relier transhumanisme et luciférianisme.


Le Diable – Lucifer – est une force bienfaisante (où je définis simplement "bienfaisant" selon mes propres valeurs, ne voulant insinuer en rien une quelconque validité ou nécessité à l'orientation). "Lucifer" signifie "porteur de lumière" et cela devrait nous donner un premier indice de son importance symbolique. L'histoire veut que Dieu ait rejeté Lucifer du Paradis parce que Lucifer avait commencé à remettre Dieu en question et répandait une dissension parmi les anges. Nous devons nous rappeler que cette histoire est racontée du point de vue des déistes et non de celui des lucifériens (j'utiliserai ce terme pour nous distinguer des satanistes officiels avec lesquels j'ai des différences fondamentales). La vérité peut être tout simplement que Lucifer a démissionné du ciel.

Selon More, Lucifer s'est probablement exilé suite à l'outrage moral subi à cause de l'oppressif démiurge Jéhovah. Il décrit ainsi la base de la pensée luciférienne :

Dieu, le sadique bien connu, voulait sans doute garder Lucifer afin de pouvoir le punir et tenter d'affaiblir son pouvoir. Ce qui est réellement arrivé, probablement, fut que Lucifer en est venu à haïr le royaume de Dieu, son sadisme, sa demande de conformité et d'obéissance serviles, sa rage psychotique envers toute pensée et comportement indépendants. Lucifer a réalisé qu'il ne pourrait jamais penser totalement par lui-même ni agir certainement selon sa manière individualiste de penser tant qu'il serait sous le contrôle de Dieu. Il a donc quitté le ciel, ce terrible état spirituel gouverné par le sadique cosmique Jéhovah et certains anges l'ont accompagné, armés d'assez de courage pour remettre en question l'autorité de Dieu et ses critères de valeur.

Qu'est-ce que tout cela a à voir avec Lucy ? Hé bien, Lucy concerne tout ce qui figure ci-dessus. Le film parle de l'humanité qui atteint la divinité par la connaissance, de l'usage de la science et de la technologie pour détruire les "barrières biologiques".

Bien que tout ceci puisse paraître positif, il existe un côté troublant et sombre : seuls quelques élus peuvent être "illuminés" par la lumière de Lucifer. Le reste de l'humanité est perçu comme une race inférieure dont les vies n'ont pas de valeur. Pour cette raison, Lucy tue sans remords une masse de gens, dont de nombreux innocents. C'est ce qu'est réellement la pensée luciférienne.

Lucy, une banale idiote

Au début du film, Lucy est une jeune femme qui n'est manifestement pas un génie. Elle est manipulée par le crétin qu'elle fréquente afin qu'elle livre une mallette à une personne dans un hôtel. Elle se retrouve mêlée à une affaire à haut risque avec la pègre asiatique – et elle est perdue et paniquée en permanence.




Les premières scènes du film sont entrecoupées d'un documentaire montrant une panthère qui chasse une proie. C'est une manière plutôt appuyée de nous dire que les humains ordinaires non-illuminés agissent comme les animaux de la jungle.




Pendant qu'on la voit brutalisée par les truands, Lucy porte une veste à l'imprimé félin qui nous dit qu'elle est une humaine ordinaire agissant de manière animale qui n'a pas encore accédé à un niveau supérieur d'évolution.

Les truands finissent par transformer Lucy en passeuse de drogue. Ils introduisent dans son corps un paquet de CPH4, une drogue synthétique censée inonder le marché européen. Après avoir reçu un coup dans l'estomac, le paquet inséré dans son corps se rompt et son corps absorbe l'intégralité du contenu du paquet. Ce qui entraîne un développement de plus en plus puissant de son cerveau.

À un moment, un médecin dit à Lucy :


"Les femmes enceintes sécrètent du CPH4, en infimes quantités, pendant la 6ème semaine de grossesse. Pour le bébé, cela a la puissance d'une bombe atomique. C'est ce qui donne au fœtus l'énergie nécessaire pour construire tous les os de son corps. J'ai entendu dire qu'ils essayaient d'en fabriquer une version synthétique."

Dans le contexte philosophique du film, le fait que la drogue soit synthétique (ce qui signifie qu'elle a été crée par les hommes), est important, car c'est en lien avec la philosophie transhumaniste de l'évolution humaine grâce à la science et à la technologie.

Trouve-t-on une quelconque vérité scientifique dans le postulat de Luc Besson ? Voici l'extrait d'une interview avec Besson qui discute de la science derrière Lucy.


Question : Certains se plaignent du fait que la science derrière votre film – l'idée en général que les humains n'utilisent que 10 % de leur cerveau – est inexacte. Que répondez-vous à cela ?


Réponse : C'est totalement inexact. Pensent-ils que je ne sois pas au courant ? J'ai travaillé sur cette chose pendant neuf ans et ils pensent que je ne sais pas que c'est faux ? Bien sûr que je sais que ce n'est pas vrai ! Mais, vous savez, il y a beaucoup de faits dans le film qui sont totalement exacts. Le CPH4, même si ce n'est pas son vrai nom – parce que je tiens à cacher le vrai nom – cette molécule existe et une mère à 6 semaines de grossesse en est bien porteuse.

Alors que les faits scientifiques derrière le film sont nébuleux, leur portée symbolique ne l'est pas. Pendant que Lucy est en train de se transformer en superhéroïne transhumaine, le Pr Norman (joué par Morgan Freeman) fait une conférence sur le pouvoir inexploité du cerveau. Son discours devient rapidement une réclame pour le transhumanisme.




Le Dr. Norman explique que le seul but des cellules simples est de faire circuler la connaissance acquise. Les seuls moyens de l'accomplir sont soit qu'elles deviennent immortelles, soit qu'elles se reproduisent.... Lucy ne s'est pas reproduite.

Le Pr Norman dit ensuite quelque chose qui provient en direct d'un pamphlet pour le transhumanisme :

"Il est temps d'encourager les règlements et les lois pour pouvoir passer de l'évolution à la révolution".

En d'autres mots, les humains ont besoin d'atteindre une autre étape grâce à l'avancée technologique et scientifique, et non par l'évolution naturelle.


C'est exactement ce qui se passe pour Lucy. Tout en acquérant une bonne somme de connaissance, Lucy développe une perception extra-sensorielle et elle devient même capable de contrôler la matière et les autres. Mais une chose tourne terriblement mal : dès que Lucy devient plus intelligente, elle commence à tirer sur les gens pour les tuer. Pourquoi ?

Lucy la Luciférienne  : représentative de l'élite occulte

Quelqu'un a dit un jour : "Ce n'est pas la somme de connaissances qu'on possède qui importe, c'est ce que vous en faites". Qu'a fait Lucy en devenant la personne la plus intelligente sur Terre ? A-t-elle guéri le cancer ? A-t-elle trouvé une solution pour la faim dans le monde ? A-t-elle inventé un système économique équitable et profitable à tous les pays de la Terre ? Non. Elle s'est emparée d'un pistolet et s'est mise à tirer sur les types asiatiques. Encore pire, elle continue en causant de la souffrance à des gens innocents.




Dès que Lucy sort de sa cellule, elle tue tout les gens du voisinage. Tuer des gens sans remord est-il le signe d'une intelligence avancée ?

Bien que le fait de tuer ceux qui sont impliqués dans sa capture soit quelque peu compréhensible (même si elle n'a pas besoin de tuer tout le monde), le carnage ne s'arrête pas là. Quand elle sort, elle tire dans la jambe d'un chauffeur de taxi parce qu'il n'a pas répondu immédiatement à sa requête. Plus loin dans le film, Lucy conduit comme une personne insensée et provoque le carambolage d'une dizaine de véhicules.




Combien de personnes sont mortes ou blessées dans le carambolage créé par Lucy ? Lucy s'en fiche.

à suivre...


Traduit par Hélios

http://bistrobarblog.blogspot.com/2015/02/le-film-lucy-de-luc-besson-un-message.html

29 commentaires:

Ibra Timité a dit…

J'ai lu l'article d'origine ici : http://vigilantcitizen.com/moviesandtv/lucy-movie-luciferian-philosophy/
En effet c'est la logique luciférienne qui est montrée dans ce film et il est normal que certains n'y ait rien compris. La science peut permettre à l'humain de devenir un dieu. Cette arrogance est aussi montrée dans un film comme "Prometheus", ou même quand certains humains ont construit le Titanic disant que "même Dieu ne pouvait le couler". Quand l'humain réalise des "prouesses", il s'enfle d'orgueil et croit se rapprocher de la divinité. Ce film fait effectivement la promotion du transhumanisme ! Un film que je n'ai guère apprécié d'ailleurs. Quand j'ai vu ça j'ai dit de la pure propagande new age. Et certains vont se laisser berner par cette croyance qui va les pousser à accepter la marque de la bête. J'ai vu certains vouloir adhérer à des sociétés secrètes pour faire partir de la "race des "seigneurs". Que de futilité alors que nous ne sommes que des mortels et des gens limités. Mais Hellel (qu'on a traduit par Lucifer) sait apparemment y faire et sait flatter l’ego des mortels pour les amener là où il veut à savoir devenir des abominations aux yeux de Dieu. Bref tout ça pour dire qu'avec ce film les élites ont présenté leur religion. Seuls les "illuminés" vont survivre et les autres ne méritent que de crever !

AsapAlhs a dit…

Un guepard et non une panthere

Mike Tyson a dit…

Merci pour ton site rorschach il est ėxelent

Aprendiz obediente ao Cristo a dit…

C'est pas Dieudonné qui avait appelé un de ses enfants Lucifer ?
Il connaît mieux la véritable origine de ce nom que l'auteur de ce texte apparemment. C'est important d'approfondir ses propres recherches comme ici : http://www.croixsens.net/jesus/phosphoros.php

Pour moi, satan reste un usurpateur ! Et il n'est que ténèbres.

Anun4kis a dit…

Que dire du film : Limitless

sok vy a dit…

Lucifer traitre ou sauveur de l'humanité?
Dieu est il la source ou est ce une manipulation de la matrice prison?
L'illusion de fait croire le contraire et de nous embrouiller. ..
Tout les symboles ont été détourné de leur sens ou utilisé a leurs propres fins.
Quelle est la véritable essence de l'humain?
Un esclave ou un etre qui ne se connaît pas son essence divin ou betail.
le monde est expliqué subtilement aux initiés ou a pertuber la vrai raison.
ou la recherche t'on encore?
De ce fait chacun est amener a suivre son propre choix.
vivez et n attendez rien des autres.

Brice Bonnechere a dit…

Le serpent biblique est Enki, le dieu créateur de l'humanité. Kundalini, les serpents Ida et Pingala sont l'héritage de Ea-enki à sa création. Ils sont en sommeil dans le chakra racine, c'est à dire dans la dernière vertèbre sacrée. Monter sa kundalini est le début du Magnum Opus, le Grand-Oeuvre.

Jeantex Albert a dit…

''science sans conscience, n'est que ruine de l'âme''

Hélios a dit…

Merci pour la correction panthère vs guépard...

amclevel a dit…

@Ibra Timité
Ce que tu décris correspond exactement aux comportements des Djihadistes
Pourtant ils ne font pas partis des 'elites' ?
Ils se prennent bien pour Dieu puisqu'ils décident de la mort et de la vie d'autrui sur des motifs bidons comme par exemple ne pas pouvoir réciter des passages du coran... Ils tuent de sang froids des civils et des innocents qui se trouvent sur leur chemin sans aucun type de remord

Tient et que penses tu que Dieu peux penser des Djihadistes ?

Yann Yoro a dit…

Avez-vous remarqué que Lucy tire en plein dans le 28 ?
Mais qu'est-ce donc que ce 28 ?

Réponses ici :
https://www.facebook.com/pages/28/235130246512251

Merci Rorschach ;-)

Ayila Foster a dit…

L'idéologie Satanique consiste donc à accomplir l'équivalent de la Kundalini, tout en restant dans le monde matériel sans ascension spirituel avec l'aide de la science pour l'immortalité (transhumanisme), androgynie, etc?

Empecheurdetounerenrond a dit…

@sok vy
"Lucifer traitre ou sauveur de l'humanité?"
Ni traite , ni sauveur .. Il est venu pour aider les hommes à grandir dans la lumière des expérimentations .


C'est un émissaire de Dieu quoiqu'en disent les religions qui sont fondés sur la culpabilité , la frustration , le péché , la peur de Dieu et du diable , les menaces du genre si tu fais pas ci la vengeance de l’éternel ton dieu seras terrible et mon c..
sur la commode .. Pour mieux dominer ses laquais ..

De par son dévouement à Dieu et son amour a la création Lucifer a chuter pour nos âmes .. En tous cas pour le mien .. Il est celui qui aide à la remonter des âmes qui sont dans les abysses de l’ignorance Et les religions en ont fait un monstre ..Bin voyons.. Pfff!!

Sachez que je n’idolâtre personne si ce n'est toute les créations et toutes les créatures de Dieu , moi y compris .. Si vous voyez ce que je veux dire ..

Empecheurdetounerenrond a dit…

@Aprendiz obediente
"Pour moi, satan reste un usurpateur ! Et il n'est que ténèbres. "
Moi je l'ignore pour ne pas lui donner la renommer , la force , l'emprise , que les religions lui ont donner .
Si Dieu le laisse encore agir c'est qu'il a encore son utilité dans le plan ..

Empecheurdetounerenrond a dit…

@amclevel
"Tient et que penses tu que Dieu peux penser des Djihadistes ?"
Si je puis me permettre .. Les djihadistes sont "le bras armé de Dieu" d'une certaine maniere

tono tony a dit…

@ Tourneurenrond, non les pseudos jihadistes sont "le bras armé" de l axe du mal américano-sioniste et ce n'est plus à démontrer...Dieu n'a rien à avoir la dedans.Et quant à amclevel je l invite à aller se faire exorciser.

Ariel a dit…

J'ai bien fait de pas voir cette daube satanique !

tono tony a dit…

Lucy-Lucie...comme la grand mére des darwinistes? Le transhumanisme est un sujet plus que récurent dans la SF...De Steve Austin jusqu'au personnage de Frankie dans One Piece sans oublier Cobra ou encore Robocop...la liste est longue...article interréssant.

Anakine steph a dit…

Punaise arrêtez le délire c'est juste un film sur l'évolution.
Il s'agit juste d'essayer d'avoir une idée de ce dont ont serait capable si l'on utilisait toutes nos capacités cérébrales c'est tout. Besson à sa manière bien à lui de mettre en scène ses films et puis voila.
La bise

OAC OAC a dit…

Quenelle + a mis cet article sur Facebook :)

Ibra Timité a dit…

@ amclevel

A ma connaissance djihad signifie effort sur le sentier d'Allah et le meilleur djihad consiste à vaincre ses mauvais penchants et ses démons. Si les dégénérés qu'on voit sont des djihadistes alors moi je suis le pape ! :-)
Le problème c'est que les humains ont un ego de la taille d'un immeuble, il suffit de savoir les flatter et vous les manipuler. Je ne vois aucune différence entre certains dégénérés qui tuent les gens et les satanistes, puisque dans le fond ils font la même chose. Ils tuent au nom de qui et pour faire plaisir à qui ? Dieu ? Où Dieu a-t-il demandé de tuer des gens ? Moi je suis plus du genre à prier pour mes ennemis car en tant que croyant ils me font plus pitié qu'autre chose. Comme dit la bible :" pardonne leur car ils ne sont pas ce qu'ils font !". Pour moi ils sont aveuglés et perdus dans les ténèbres. Ceux qui entendront la voix de la raison seront sauvés, quant aux autres...
Dans l'esprit de ceux que tu appelles "jihadistes", ils font partie de l'élite car justement ils pensent qu'ils ont le pouvoir de vie et de mort. De même certaines "élites" se croient des dieux parce qu'ils peuvent manipuler les gens et provoquer des catastrophes ? Mais même ces élites que sont-elles sinon un ramassis d'esclaves, des poupées manipulées par le maître de l'ombre. Les stars du cinéma, de la musique et autres, sont-elles heureuses ? Idem pour les politicards ? Na ! Ils vivent mal et dorment mal la nuit et beaucoup regrettent d'avoir vendu leur âme ! Mais ils savent jouer la comédie sinon ils savent ce que leur vrai maître leur fera ! Donc pour moi un esclave est un esclave, qu'il soit dans la gadoue ou dans une prison dorée ! Prostituée bas de gamme et prostituée de luxe, ne sont-elles pas des prostituées ?

Dora a dit…

( Ayila Foster )
" L'idéologie Satanique consiste donc à accomplir l'équivalent de la Kundalini, tout en restant dans le monde matériel sans ascension spirituel avec l'aide de la science pour l'immortalité (transhumanisme), androgynie, etc? "

Aille aille aille !!!
Et bien apparemment oui très cher.
Les sociétés occultes aux 4 coins de ce monde moderne, les scientifiques, les transhumanistes et tout ce que vous voulez nommer d'autre, qui croient avoir la connaissance, se plantent complètement totalement et ceci dit heureusement pour nous pauvres humains.
Ils croient pouvoir arriver à une quelconque illumination, l'immortalité, par le biais d'expérience scientifique ou robotique complètement tirer par les cheveux et totalement hérétiques.
Tous visent la même chose.
C'est à dire être illuminés et devenir des puissants, des Dieux.
Et tout ceci avec de la paille qui ne fera jamais que de la cendre, même pas de la braise.
juste un fétu de paille qui ne donnera jamais rien que de boue.
ce qui est tout de même marrant c'est que tout ces gens qui se prétendent Luciferiens, initié n'ont même pas l'ombre de la vraie nature du Lucifer.
Ce qui renient ou qui ne savent pas d'où ils viennent ne peuvent retourner à leurs origines.
Depuis des temps antique il y a eu des guerres, des tueries, des atrocités pour falsifier ce pourquoi l'humanité ce bat aujourd'hui.
Retrouver l'illumination.
Retrouver le pouvoir des dieux et retourner à sa source.
Et pour beaucoup, avoir le pouvoir des dieux et être au pouvoir pour dominer tout et tous.
Quand nous regardons le peux de savoir qu'il reste et l'état de notre civilisation,
Il n'est pas du tout surprenant que la loi veuille balayer notre race sur cette terre.
La Kundalini ne se travaillera jamais avec l'ajout de pièces robotique, des produits chimiques, ou des implants électronique ou positronic.
C'est une absurdité grotesque et entièrement farfelu sortie de l'esprit de personnes complètement tordu.
Si le monde savait ce qu'il a perdu, nos gouvernements se dématérialiserais instantanément.
Heureusement quand même qu'il y a une mécanique céleste et que la planète X est dans le coin pour Jouer le rôle qui lui est attribué depuis des cycles et des cycles.
On aura pas besoin d'une " Lucy " pour technologiquement prochainement retourner à l'âge de pierre.
À bon entendeur,
Salut ...

Hind 1.1618 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Brice Bonnechere a dit…

Et puis voilà... Ben oui avec des "et puis voilà" tout devient plus simple. Arrêtez de penser, ça ne sert à rien...

amclevel a dit…

@Ibra Timité
La confusion s'est que n'importe qui peut se revendiquer d'action au nom de Dieu, sans s'occuper si il a l'accord de Dieu (libre arbitre)
Ils ne font qu'usurper le nom de Dieu pour légitimer chez les faibles d'esprit leur action barebare
Si on considere que Dieu est la Vie, alors les Djhadiste ne servent ni Dieu ni la Vie en réalité !
Ils ne servent que leur egoisme, leur bas instincts a vouloir dominer les autres et les soumettre a leur doctrine
S'est leur cerveau reptilien qui les domine, pas Dieu ^^

amclevel a dit…

@Hind 1.1618
S'est classique, ils respectent certains dogmes de la religion Musulmane pour se donner bonne conscience, et impressionner les faibles d'esprits
Alors qu'ils enfreignent tous les principes basiques de la religion et même la parole du prophete

S'est bizard de dénoncer le comportement de Lucy et de ne pas voir que les Djihadistes ont exactement ce comportement mais en pire ^^

Ollisters McAlister a dit…

Pas terrible cet article, je pense que le titre Lucy fait référence a notre ancêtre selon la théorie de Darwin (théorie que les loups et les chiens leurs descendant tendent a prouver) et en admettant que le nom de l'(australopithèque lui ai été donner en référence a Lucifer alors il aurait été bon que l'article le mentionne.

La j'ai plutôt l’impression que l'article a été pondu par un intégriste religieux, ou en tout cas quelqu’un qui ne s'est pas beaucoup renseigner sur l'origine de sa religion...

Eïrwen dïl a dit…

Oui... Mais le guépard, on le nomme aussi panthère pour contradiction avec la panthère dite noire...

Hind 1.1618 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

Enregistrer un commentaire

Commentaires fermés

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.