jeudi 24 mai 2018

Des vers géants envahissent la France et menacent l'environnement

Cette créature pourrait avoir été mentionnée dans les prédictions de Marie Julie Jahenny. Il annonce les troubles à venir...





Une étude scientifique collaborative menée pendant cinq ans a montré la présence de plus en plus importante de vers géants dans les jardins. Arrivée d’Asie, cette espèce invasive est une menace pour la biodiversité. De nouveaux envahisseurs ont investi nos jardins : les plathelminthes bipaliinés. Sous ce nom barbare se cache un ver géant.

Au cours d’une étude qui a duré cinq ans, les scientifiques de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (Isyeb) ont reçu 700 photos de plathelminthes terrestres, présents dans les jardins français de métropole et d’outre-mer. Parmi eux, 100 étaient de type bipaliinés, espèce pouvant atteindre jusqu’à 40 cm de long. Signe particulier de cette nouvelle espèce invasive : leur tête est aplatie.





Les scientifiques ont observé que plus de la moitié des bipaliinés ont été repérés dans le sud de la France, « mais très curieusement, près de la moitié des signalements proviennent d’un seul département : les Pyrénées-Atlantiques ». Selon les scientifiques, c’est le climat doux en hiver et humide en été qui favorise l’implantation de l’espèce.

Attention à leur poison

Ces prédateurs se nourrissent de vers de terre et sont capables de tuer des proies beaucoup plus grosses qu’eux. « Pour tuer leurs proies, les Bipalium possèdent un armement chimique incluant la tétrodotoxine, un des neurotoxiques les plus puissants au monde, mille fois plus actif que le cyanure (la tétrodotoxine est le poison du fameux poisson fugu) », expliquent les chercheurs de l’Isyeb.

Originaires de Nouvelle-Guinée, « tous les plathelminthes terrestres sont des espèces invasives qui sont arrivées en Europe par le même biais, le transport de plantes », précise Jean-Lou Justine, coauteur de l’étude. « Ils représentent sans aucun doute une menace pour la biodiversité mais son intensité n’a pas encore été évaluée », ajoute-t-il.




Prédiction de Marie Julie Jahenny (20 avril 1882)
« Un an avant que ces choses terribles ne viennent, remarquez bien ce qui arrivera une année d’avance :

Le seigle ne lèvera pas ; le grain du seigle pourrira en terre ou sera dévoré par un «reptile noir» qui charmera la terre pour trouver ces grains et en faire sa nourriture.

Le froment poussera encore dans les terres sèches ; mais tous les champs bas et humides seront atteints par le même reptile qui est de la grosseur du doigt le plus petit de la main de l’homme. Il est fort long, avec une espèce d’aile jaune, rouge devant et derrière…

Rôle des vers de terre :

LES IRREMPLAÇABLES VERS DE TERRE
Ils incorporent la matière organique et remontent la terre à la surface. Les turricules des lombrics, visibles à la surface du sol, constituent d’excellents engrais qui enrichissent la terre en azote, phosphore, magnésium, calcium et potassium tout en stabilisant le pH. Ils forent et entretiennent des galeries (400 à 500mètres linéaires par m3 de sol), favorables au développement des bactéries et à la circulation de l’air et de l’eau. 

Ils approfondissent le profil du sol et créent des passages préférentiels pour les racines des cultures en leur permettant de mieux valoriser l’ensemble de l’épaisseur des sols. Ils augmentent ainsi la capacité hydrique et nutritive des sols. 

Beaucoup d’autres actions bénéfiques sont à mettre au crédit des vers de terre notamment l’élaboration de la structure agro-minérale, la libération du phosphore, la dynamisation de l’activité biologique du sol.

http://www.entraid.com/articles/de-prairies-sols-vivants

16 commentaires:

Elfie Rêveuse a dit…

Merci beaucoup pour ce nouvel article, Rorschach

;)

laety tia a dit…

c est très étrange , j ai revé il y a 3/4jours de ce genre de "tite betes" visqueuses...si c est prémonitoire cela faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé.. . je suis maintenant rarement 'connectée' ,merci pour tout Ror. (et lieigia si investie!)

Homme De Cro-Magion a dit…

Merci .

KĮÑGWĪZÅRD Nzr a dit…

1000 merci ne serait pas suffisant ;)

Ligeia A a dit…

Gloups.... c'est chez moi en plus ! :-/
Rien vu de semblable encore mais vais surveiller ça de près !
Merci pour l'info Ror :-)

@laety tia : merci pour ton comm, c'est gentil.... ;-)

Basket 47 a dit…

Merci pour cette prédiction de Marie Julie Jahenny celle là je ne la connaissait pas !..

Unknown a dit…


Toutes ces espèces sont des invasives, c'est-à-dire qu'elles prolifèrent sans contrôle, et mettent en danger la biodiversité locale.
Toutes ces espèces sont des prédateurs, c'est à dire qu'elles mangent d'autres animaux, en particulier les limaces, les escargots, les vers de terre, mais aussi d'autres petits animaux du sol.
Certains se reproduisent par scissiparité (le corps se coupe en plusieurs morceaux et chacun donne un nouvel animal). Eviter de les couper en plusieurs morceaux. EN revanche il n'est pas interdit de les écraser."

Emmanuelle machin a dit…

d'accord avec @Unknown !
Ce n'est que le début! Il ya les moustiques tigres qui remontent...Sur la carte de la mort du tarot de la couverture de The economist, il y avait plein d'insectes volants qui peuvent être des vecteurs de pandémies.

Claude, Eliane Buxcel a dit…

Merci Ror, pour cette info qui vient à point, car récemment il a été annoncé la recrudescence des vers de terre sur le territoire français qui disait qu'en 15 ans la terre a passé de 2000 lombrics par m3 à 200...et qu'une terre sans vers est une terre morte... sans compter les phytosanitaires qui favorisent les transformations génétiques...la terre est entrain d'étouffer là où on ne la respecte plus depuis tant d'années. Un jour peut-être l'humain comprendra qu'elle a son dernier mot...mais il est bien trop égocentrique pour pouvoir s'imaginer ce dont elle est capable... Merci Ror pour tes infos quotidiennes! Que la Paix soit avec toi!

Tara Green Green a dit…

Merci

Lyriko a dit…

C'est un cauchemars, les parasites prospèrent et se multiplient...
Ils tuent les espèces bénéfique et répandent du poison.
comment allons nous faire ?
Peuvent ils stériliser la terre?

Rorschach a dit…

@ Lyriko

S'ils mangent tous les vers de terre, s'en est fini mais heureusement nous n'en sommes pas encore là...

Ned Johnson a dit…

Asexuée (pouvant se dedoubler d'eux même) , pondant énormément d'oeufs, vorace en vers de terre qui sont déjà en difficultés, toxique, sans prédateurs, pouvant jeuner quelques semaines ...
Bref que du bonheur pour nos plantations si on rajoute a ça le temps qui fait n'importe quoi et les herbicides/ pesticides je dis bingo pour une nouvelle famine

Un "petit" vers pour nos sols un grand bond en avant pour nos terres façon mao zedong

Petit doc pdf sup pour étailler tout ça : http://isyeb.mnhn.fr/IMG/pdf/justine_et_al_-_les_7_plathelminthes_-_phytoma2014.pdf

Anonyme a dit…

Bonjour a tous moi ce qui attire mon attention ce sont les réunions de l'agenda 21 alors que ce passera t'il en 2021?

Henry Edwards a dit…

Le Parisien.fr, en parle aussi.
http://www.leparisien.fr/societe/des-chercheurs-alarment-sur-l-invasion-de-vers-geants-dans-les-jardins-francais-23-05-2018-7731534.php#xtor=AD-1481423552

Yves Saulnier a dit…

Bonjour, merci Rorschach !
pas de ver géants en vue dans mon coin,mais beaucoup de phénomènes surtout climatiques par ici comme une météo qui joue aux osselets,
( aucun arbre fruitiers par chez moi ne porte de fruits,cet année idem pour les sauvages ) toutes les semences sont mortes, a cause du froid,chute de grelons enorme, jamais vue cela auparavant a marcher sur un tapis de grele de plus 0.10 cm tomber en 1 heure orage sec sans pluie très violent , boules de feux qui passent dans le ciel, coucher de soleil qui dure plus longtemps a l horizon,en bref je pressens rien de très bon à venir par chez nous,
et pour couronner le tout,les dernières secousses survenue en italie, nous commencons a les ressentir ici sur la fameuse faille de laghet et bien entendue nos médias locaux ont perdue leur mains ....

Enregistrer un commentaire

Pour commenter, il est nécessaire d'avoir un compte Google