samedi 9 juin 2018

Les étranges prophéties de Saint Païsios




Le saint Païssios (1924- 1994) est considéré l’un des plus grands spirituels orthodoxes du XXe siècle, il est célèbre pour les prophéties qui lui ont été attribuées. Celles ci concernent notamment l'avenir de la Turquie et de la Grèce. Ces dernières se seraient déjà réalisées, elles ont été mise par écrit en 1995 dans un livre intitulé "l’Urne d’élection"


Dans ce livre quelques pages (417 à 421) sont consacrées à l’UE aux bases de données numériques implémentés par Shengen et  à d’autres directives européennes. A une époque où l'internet était encore balbutiant, il annonce la mise en place d'un système de contrôle entièrement informatisé.
Il prédit également la création d'un chaos économique dans le but de pousser le peuple à se soulever contre ses dirigeants puis à accepter des directives venant de l’extérieur.


Extrait :

Méthodes malignes et dilemmes 
Afin de rendre compréhensible la manière par laquelle la future tyrannie secrète organisera avec de grandes duplicités et tromperies les procédés par lesquels elle tentera, en trichant, de nous convaincre de la nécessité de mettre en application un nouveau système économique, sous contrôle numérique, nous reportons les faits suivants :
Ils imposent à la Grèce une très grande dette publique extérieure, si grande que, non seulement nous ne pourrons la rembourser, mais que nous ne parvenions même pas à faire face aux intérêts de cette dette. Ils parviendront ainsi, avec une excuse logique, à imposer au peuple un programme économique d’extermination, et ce jusqu’à la fin des temps.

Ils imposeront continuellement de nouvelles mesures économiques écrasantes, des impôts insoutenables et bien d’autres mesures, de sorte d’amener le peuple à peuple s’indigner.
Et qu’obtiendront-ils de la sorte ? 
Entendez : Il viendra un moment où le peuple oppressé par les mesures économiques écrasantes demandera à reprendre son souffle, mais ce répit là ne lui sera jamais permis tant qu’il n’aura pas courbé la tête jusqu’à ce qu’elle touche terre et se soumette entièrement au nouveau système. Ils diront : « Vous avez raison de vous plaindre, cependant vous avez une grande dette extérieure alors que ceux qui sont riches échappent à l’impôt. Afin que nous ne vous imposions pas injustement de grands impôts (etc.). il faut que vous acceptiez le système total de contrôle économique électronique, de sorte que nous puissions voir qui sont les citoyens loyaux et qui sont les fraudeurs. »
Simultanément, ils généreront par le biais du système économique électronique de nombreuses difficultés et des priorités avec lesquelles ils donneront l’illusion aux gens d’une rémission économique. 
Mes frères, ils nous bernent avec d’immenses mensonges ! Quelques mesures économiques drastiques qu’ils prennent, il ne nous sera pas possible de rembourser cette dette. En effet l’existence d’une Grèce économiquement solide ne sert pas leur desseins. 
Que font-ils donc ? Alors que nous nous retrouvons dans un chaos économique et que nous ne parvenons même plus à rembourser les intérêts courants de la dette, ils génèrent des crises fabriquées avec nos pays voisins, de sorte qu’effrayés par ces menaces, nous dépensions des trillions de Drachmes en achat d’avions, navires, missiles, hélicoptères etc.  
Nous entendons sans cesse parler de la guerre imminente avec la Turquie, d’épisodes tendus lesquels sont « pressentis » et rendus publics des mois à l’avance : Nos frontières sont remises en cause de même que nos îles et les Turcs profèrent ouvertement des menaces. 
Ainsi, l’attention de tous est monopolisée sur le seul danger apparent et l’esprit de chacun est détourné vers ce leurre. Par ce procédé, ils sont déjà parvenus, de façon très subtile et sans apparaître comme nos adversaires, à s’imposer à nous et à nous désorienter, dans le but de s’introduire dans notre maison.
Avec un peu d’attention, on se rend compte de derrière les apparences superficielles, les choses suivantes se jouent :

L’Union Européenne presse la Grèce de reconnaître entièrement les mesures de Shengen et de les mettre en application, mesures selon lesquelles à partir du 1er janvier 1997, nos frontières devront être abolies, après que nous ayons accepté et implémenté le système de renseignement numérique dans lequel seront consigné toutes sortes d’informations de caractère personnel. 
Nous voici pris entre Charybde et Scylla. C’est ainsi que nous avons été mené face à un dilemme par lequel ils vont contraindre nos hommes politiques à nous dire : « Nous subissons tout cela parce que nous n’avons pas suivi les conseils de nos partenaires. Il n’y a qu’une solution à notre problème. Il faut abolir nos frontières et se conformer aux accords de Shengen de sorte que nos frontières deviennent les leurs et qu’ils puissent les défendre ! »  
Mes frères, sachez qu’ils initieront des pressions de toutes sortes, en particulier sur nos dirigeants politiques, que nous ne devront pas considérer coupables. « Tu ne médira point du chef de ton peuple » (Actes des apôtres 23.4) car du premier citoyen grec jusqu’au dernier d’entre nous, nous sommes tous les pions d’une même jeu. Il convient donc de ne pas nous focaliser sur nos propres politiciens, mais sur ceux qui vont l’imposer depuis les coulisses par la force, la cruauté et en les trompant. 
Parmi leurs objectifs il en est un particulier : Celui de pousser le peuple à se soulever contre ses propres hommes politiques. Ainsi indigné, le peuple demandera finalement que quelqu’un vienne de quelque part « ailleurs » pour qu’il le sorte de son malheur. Aussi, évitons les récrimination et ne nous critiquons pas en tant que peuple et que nation, car ce faisant, nos ennemis se frotteront les mains en nous voyant que s’impose désormais la nécessité de venir nous « sauver » 


Prophéties concernant la Turquie.

D'autres prophéties qui ont été attribuées annoncent qu’après une guerre entre la Russie et la Turquie, Constantinople (Istanbul) reviendra à la Grèce. Ces prophéties recoupent l'eschatologie islamique.






Extrait :

«Nous reprendrons Constantinople. Nous ne le ferons pas nous-mêmes. Dieu en a disposé de façon telle que d’autres prendront la ville et nous la donneront. Une guerre surviendra entre la Turquie et la Russie. Au début, les Turcs paraîtront l’emporter, mais cela tournera en catastrophe pour eux. Les Russes remporteront la victoire et prendront Constantinople». 
 «La Turquie se divisera, et les États qui jouent un rôle décisif dans la politique mondiale nous restitueront Constantinople. Ils ne feront pas cela parce qu’ils nous aiment, mais parce que Dieu organisera les choses de façon telle qu’il leur sera avantageux que Constantinople soit grecque. Ce sont les lois spirituelles qui entreront en action. Les Turcs vont devoir payer pour ce qu’ils ont fait. Ils périront car ils ont pris cette terre sans la bénédiction divine. Leur fin est proche». 
«Ce dessein dit également que de nombreux événements surviendront : les Russes occuperont la Turquie. Celle-ci ne disparaîtra pas de la carte, car un tiers des Turcs embrassera la foi chrétienne, un tiers périra et un tiers rejoindra la Mésopotamie».
«La Turquie sera démembrée. Constantinople sera à nouveau grecque. Et les offices orthodoxes seront de nouveau célébrés en l’église Sainte Sophie». 
«Sachez que la Turquie sera démembrée. En trois ou quatre parties. Les terres enlevées à la Grèce lui reviendront, de même que leurs terres seront rendues aux Arméniens et aux Kurdes. La guerre durera deux ans et demi. Nous serons vainqueurs car nous sommes orthodoxes. Nous ne subirons pas de perte. Tout au plus une ou deux îles seront prises, mais on nous rendra Constantinople. Vous verrez ! Vous verrez!».

Le conflit entre les turcs et les russes est censé se produire après des incidents dans la mer Égée et la création de la Kurdi
Saint Païssios s’en est allé vers le Seigneur le 12 juillet 1994.

15 commentaires:

zul69 a dit…

Pour ce qui est de la Kurdi ,c'est pour bientôt.Bibi et ses sbires font tout pour.

Elfie Rêveuse a dit…

Merci Rorschach

il est vrai qu'il y a des Saints hommes chez les Orthodoxes,ils sont assez mal connus mais à eux aussi il a été donné voir ce que nous réserve le dragon.

Ligeia A a dit…

Je m'étais renseignée suite à un comm ici même il y a peu et merci pour ce complément... :-)

C la Gale Ere a dit…

Mais Constantinople a été fondée par les Romains, pas les grecs.
Je n'y comprends rien...

Biff a dit…

Inch'Allah, le Mahdi redonnera le nom de la ville d'Istanbul en Constantinople et que l'Église Sainte-Sophie sera rendu aux chrétiens.

Je n'ai jamais compris comment des musulmans ont pu faire ça avec cette église alors qu'on est censé protéger les chrétiens. (La promesse à Sainte-Catherine).

Abdelaziz zouhal a dit…

Juste, Constantinople sera perdue mais le
Mehdi la libérera après la grande guerre entre l'armée musulmane et l'armée de Rome " l'occident"

Selon l'escatologie musulmane la ville de Rome sera également libérée

Après la liberation de Rome Dajjale " Antecriste " sortira. L'apparition de ce dernier est le premier grand signe de la fin des temps

La periode du dit Dajjal durera environ 14 mois durant laquelle il va combattre le dit Mehdi, l'armée du dajjale sera constituée de 70.000 juifs d'aspahan " ville pers "

Le Dajjale encerclera le Mehdit dans une mosquée en Syrie au cours de la prière de l'aube, et c'est à ce moment que Jesus fils de Marie descendera du ciel, Jesus executera la prière avec le Mehdi puis il sortira et tuera le Dajjale.

Jésus fils de Marie constitue le deuxième grand signe de la fin des temps.

Le troisième signe qui ne tardera pas à apparaitre sera gog et magog.

C'etait un peu de l'escatologie musulmane basée sur les prophéties du messaer prophète Mohammed " Mahomet " que la paix soit soit avec lui.



Franck FRANCK a dit…

Bonjour, J'ai lu le livre sur la Vie de Saint Paissios, c'est tout simplement bouleversant. Merci de l'avoir cite, je peux vous assurer qu'il ne se trompe pas.Je vous invite a lire son livre, si vous n'êtes pas chrétien il vous le fera probablement devenir.

François Deschamps a dit…

Selon Wikipédia, Byzance (en grec ancien Βυζάντιον / Buzántion, en latin Byzantium) est une ancienne cité grecque, capitale de la Thrace, située à l’entrée du Bosphore sous une partie de l’actuelle Istanbul. La cité a été reconstruite par Constantin et, renommée Constantinople en 330 apr. J.-C., elle est devenue la capitale de l’Empire romain, puis de l’Empire romain d'Orient et enfin de l'Empire ottoman à partir de 1453 apr. J.-C. (date de la prise de la ville par les Turcs). Elle fut rebaptisée Istanbul en 1930.

Amir Zemali a dit…

Une guerre entre la Turquie et la Russie me parait impossible car la Turquie a considérablement améliorer ses relation avec la Russie ces derniers temps.

Elfie,sur le Chemin du Retour a dit…

l'eruption devient journalière à Hawaii, 5.4 un peu plus tôt qu'hier....

Plumo Yr a dit…

Le problème est que ce pauvre Paisios étant un réfugier de l'echange de population entre la Grèce et la Turquie de 1923, il avait une haine farouche envers les Turcs et les Européens, considéré comme responsables de la défaite écrasante des Grecs lors de la guerre Gréco-turque (1919-1922). Il faut savoir que les Grecs Modernes ont non seulement une forte tendance à croire aux complot (bonne chose) mais aussi à rejeter leur erreurs et responsabilités sur autrui (mauvaise chose). D’où la popularité des pseudo prophéties du père Paisios. Il fournissait les histoire que sont publique voulait, il n'est pas le seul en Grèce a faire de type de prédiction, le but gagner du public et gagner de l'argent. Peut être que Paisios, lui le fessait pour alléger les traumatismes (guerres, famines, etc...) de ses compatriotes. En plus il vivait au Mont Athos, un lieu connue pour sa production de plantes qui font rire... ou autre.
La haine de l’Église Orthodoxe en Grèce pour l'Union Européennes date depuis avant l’adhésion de la Grèce à l'Union qui est vu par l’Église comme "un instrument Judeo-Maconique" pour détruire l’Église et ses très grands privilèges dans le pays (pas d’impôts, grandes propriétés, prêtres payer avec l'argent de l’état, etc...). Et les problèmes de voisinage des Grecs avec les Turcs datent des années 1820...
Donc les prophéties de Paisios sont a prendre avec énormément de précautions et probablement fausses en partie tout du moins.

Jojo Zul a dit…

Pourquoi le croire lui ou Jean XXIII et pas Rav Ron Chaya, Sheik Imran Hosein, Muhamad Qasim ou d'autres qui ont soit disant vu le futur?
En plus dans le cas de Saint Paisios, il n'a pas vu de guerre nucléaire (fort probable). Merci pour cet article et pour la discutions.

Felicien Lallane a dit…

On a des moyens de favoriser la paix par cette méditation qui permet de transcender entres autre. Aucun mot n'est dit pour améliorer le cour des évènements

Richard de France a dit…

Prophéties intéressantes mais j'ai beaucoup de mal croire que le départ de la 3eme guerre mondiale, ne soit pas allié la Russie et la Turquie.
Tout converge dans ce sens en 2018.
et qui peut détruire l'Italie du sud et la papauté rapidement ? L'Egypte ? L'iran ?
Apres, tout est possible, les alliés "sur" de L'Allemagne nazie et l'URSS Stalinien ont été dans leur anéantissement respectif, à la surprise générale.

Unknown a dit…

Les prophéties de Saint Paisios sont d'une telle clarté concernant la crise économique que la Grèce a subie que ne pas y croire serait tout simplement une preuve de mauvaise foi caractérisé
Pour ceux qui pense que le mont Athos est un lieu où pousse des plantes qui furent celle dont Bob Marley était le plus friand, ils se mettent le doigt dans l'oeil bien que je n'exclut pas une éventuelle utilisation thérapeutique de celles-ci par certains moines ascètes vivant a l'écart des grand monastère de la presqu'ile.
Bien que la vision eschatologique des orthodoxes se rapproche de celle de certains musulmans comme le sheikh Imran Hossein, nous devrions rester prudent par rapport à ce rapprochement car ce même sheikh nous a deja plusieurs fois déclaré que l'armagedon arrive finissant toujours par prendre du retard sur le calendrier annoncé.
Certe le Saint Paisios fut une des victimes de l'échange des populations découlant du traité de Lausanne,comme la moitié des grecs dans le monde ,sa vie entière devoué à la prière ne nourrissait pas de velléité particulière envers la population turque aussinon il aurait pu faire une carrière dans l'armée grecque pour laquelles il servit contre son gré durant sa jeunesse.
Le Saint Paisios tout comme Saint Kosmas réçut tout simplement l'illumination divine que peut recevoir un homme vouant sa vie à Dieu en ne se nourrissant que de biscottes et de thé la plupart de temps, les nombreux temoignages des personnes qui l'ont cotoyé en l'ayant vu accomplir divers miracles(parler aux animaux ,connaître le nom des pelerins sans jamais les avoir vu) sont incontestable par recoupement des sources.
Au niveau Geopolitique stricte la Turquie d'Erdogan voulant récupérer les îles du dodecanèse et la présence Russe en méditerranée devrait nous faire comprendre que l'heure est proche et qu'il est temps de s'y preparer comme Saint-Jean nous le conseille dans l'apocalypse.Le rapprochement de surface entre une turquie vacillante qui a compris que l'Amérique et l'otan ne la soutien plus et d'une russie plus orthodoxe que jamais qui se fait draguer par celle-ci sans pour cela céder à ses avances n'est qu'un jeu politique, car d'un autre côté et sur un autre front tout deux soutiennent des factions belligérantes en Syrie et donc se font la guerre par groupe interposés .
Je vous écrit cela depuis l'île grecque de Leros, à porté de voix de la côté turque ou tout le monde se prépare pour ne pas être pris au dépourvu le moment venu. Avec 8000 habitants et autant d'armes à domicile prêtes à servir,une caserne militaire bien fournie et des montagnes troués de galeries remplies de matériel militaire dont même l'union européenne ne se doute pas.Car la Grèce a pendant très longtemps dépensé plus que tout les Européens réunis pour son armée et elle ne de laissera avoir comme ce fut le cas pour Chypre.
Vu d'ici je pourrais même dire que nous attendons ce moment avec impatience car n'est-ce pas un grand honneur pour un Chrétien de voir les desseins divins s'accomplir?

Enregistrer un commentaire

Pour commenter, il est nécessaire d'avoir un compte Google