dimanche 15 juillet 2018

L'Antéchrist selon Saint Ignace Briantchannov

Ignace Briantchaninov (1807-1867) fut évêque du Caucase et de la Mer Noire de l'Eglise orthodoxe russe.  Il est considéré comme un saint. 

La plupart des hommes croient être des vrais chrétiens tout en ignorant le christianisme, qu’ils confondent avec les théories philosophiques mondiales. Les hommes veulent un christ qui leur parle de cette vie temporelle et non de la vie éternelle. Ils désirent un christ qui leur offre les biens de cette vie ici-bas et non de celle de l’au-delà, qu’il soit un chef de cette vie terrestre et non le Chef de la Vie future. Par cela même, les hommes se précipitent pour recevoir l’Antichrist – tout comme les juifs au temps du Christ et à toute époque depuis lors.

Les juifs ont attendu le Messie pendant des siècles, et lorsqu’il vint ils ne Le reçurent pas, mais le crucifièrent. Pourquoi ? Parce que le Christ n’était pas tel qu’ils s’attendaient à Le voir. C’est pourquoi ils ne reconnurent pas le Messie en sa personne. Ils attendaient un roi terrestre, un conquérant du monde qui puisse soumettre au peuple d’Israël tous les peuples de l’univers, en donnant de la force et de la gloire à ses adeptes.





Cependant en Le voyant pauvre et humble, doux et plein de paix céleste, en voyant qu’Il leur offrait des biens célestes au lieu de biens terrestres, ils comprirent qu’il ne leur convenait pas. Il n’était pas le Messie qu’ils attendaient, mais juste son contraire. C’est pourquoi ils Le crucifièrent et se mirent à attendre un autre « Messie », qu’ils continuent toujours à attendre et qu’ils accueilleront enfin en la personne de l’Antichrist qui est à venir.

Et avec les juifs des millions d’hommes qui se prétendent chrétiens, attendent un messie sans se douter que ce sera le même messie qui est attendu par les juifs. Et en effet, le messie juif viendra et donnera aux juifs tous les biens matériels qu’ils attendaient du Christ. Ce « messie » les frappera par ses miracles et ses prodiges, qui effrayeront les hommes jusqu’au bout de la terre et qui tout en rampant viendront tomber à ses pieds. Il réunira en un seul État mondial tout les peuples de la terre; ce qui remplira de joie le cœur des scribes et des pharisiens. Il sera non le Christ, mais l’Antichrist.

L’Antichrist n’apparaîtra pas dans l’histoire humaine d’une manière foudroyante, il n’aura pas un aspect repoussant, car il pratiquera une morale toute humaine. Il viendra après une préparation séculaire qui a commencé depuis le début de l’Église – par le « mystère de l’iniquité » (II Thessaloniciens, 2 : 7) – et qui continue sans interruption jusqu’à aujourd’hui. Une lente apostasie qui sera bientôt consommée, opérant par « le mystère de l’iniquité » (II Thessaloniciens, 2 : 3-7), a préparé l’humanité à recevoir l’Antichrist qu’elle attend comme son chef idéal. Dans la personne de l’Antichrist, l’humanité verra son plus grand « bienfaiteur ».

Personne ne peut dire quand et comment viendra l’Antichrist. Ce qui est certain que tous ces mouvements d’infractions des états et des « églises », tous ces compromis, toute cette uniformisation de l’humanité sous la pression de la culture technique ouvrent le chemin à l’Antichrist. Une pareille évolution de l’humanité peut être excellente selon le critère mondain. Cependant selon le critère chrétien une telle évolution n’est qu’une dégringolade vers la catastrophe.

La mort de ce monde arrivera [lorsqu’il sera] au sommet de sa « gloire », au sommet de la tour de Babel, au sommet de l’orgueil humain, lorsque l’homme se trouvera au zénith de son ambition orgueilleuse et voudra se diviniser par ses propres forces sans tenir compte de Dieu. Et lorsque le Christ reviendra, Il trouvera l’homme dans toute la « gloire » de son insanité luciférienne. Ce qui est plus tragique que le mal se présentera aux yeux des hommes comme un bien.

La condamnation que l’homme s’attirera lui-même ne sera pas seulement une catastrophe physique et matérielle – que redoutent tant les hommes. La mort du corps sera pour l’humanité un mal bien moindre que celui qui doit venir – et qui sera incroyablement plus cruel et plus inhumain. Ce sera le chef-d’œuvre de la fantaisie diabolique, la plus grande raillerie qui aie jamais existé.

La catastrophe vers laquelle se dirige l’humanité aura l’apparence de sa plus grande « réussite ». Ce sera le sommet de la tour de Babel. Le point culminant de la vanité humaine. Le couronnement de l’orgueil humain !

Tout ceci n’effraye pas le chrétien qui sait d’avance que le monde se condamne par lui-même (Tite, 3 : 11). C’est pourquoi le Christ ne prie pas pour le monde, qui gît dans le mal (I S. Jean, 5 : 19), mais pour ceux qui Lui ont été donnés (S. Jean, 17 : 9). Aussi Dieu n’exige-t-il pas du chrétien de sauver le monde – qui est un bateau en naufrage à cause de sa structure pourrie. Ce que Dieu demande aux chrétiens c’est le « sauve qui peut » des naufragés. L’Église orthodoxe du Christ, telle une Arche de Noé, vogue tout près des naufragés et tous ceux qui veulent se sauver doivent s’y réfugier.

D’ailleurs, toute la vie en Christ n’est qu’un « exode » de ce monde, de cette Égypte des passions pour se réfugier dans l’Arche de l’Église. Toutefois au temps de l’Antichrist l’Arche de l’Église pourra difficilement être distinguée. Ce qu’on reconnaîtra officiellement comme « Église » aura par degré trahi le Trésor de la Foi et rappellera une bouillie unifiée, qui à l’aide de la ruse luciférienne possédera certaines apparences de l’Église. Et seuls des petits groupes épars de fidèles (avec une partie minime du clergé) auront conservé vivante la vraie Tradition.

Qui donc pourra reconnaître l’Église du Christ dans ces petits groupes de vrais croyants orthodoxes méprisés et privés de tout éclat extérieur. Cependant c’est juste ces petites paroisses éparses et sans coordination, mais liés entre elles par des liens mystiques du Corps et du Sang du Seigneur, dans le Saint-Esprit, dans la seule Foi et la Tradition inaltérée – c’est justement elles qui représenteront vers la fin du monde l’Église orthodoxe, une, sainte, catholique apostolique.

En ce temps-là même les élus risqueront de s’égarer. Il faudra une grande hardiesse pour qu’un homme ose adhérer à cette minorité de vrais croyants au risque d’être moqués par les « intelligents » et les forts de ce monde. Il faudra une grande sagesse pour distinguer la Vérité, là où tout le monde ne verra que de la naïveté et de la bizarrerie idiote.

Combien d’entre les hommes pourront alors trouver leur chemin, lorsque tous les phares indiqueront de fausses voies? Alors, celui qui persévéra jusqu’à la fin – celui-là sera sauvé (S. Matthieu, 10 : 22)

16 commentaires:

Elfie Rêveuse a dit…

Merci Rorschach,

quelle belle trouvaille tu as fait là,celui-ci je ne le connaissais pas mais c'est tellement vrai..., voilà la Tour de Babel!,elle revient depuis un moment dans mes recherches ;)
merci

Arthur a dit…

Ont reconnais parfaitement notre époque. Mais je pense aussi par esprit critique que l’on aurait pu se situé en tout temps dans ce récit. Les voix de dieu sont impénétrables ! Garder confiance en dieu plus quand l’homme. Seul dieu et fidèle et véritable.

Lion Blanc a dit…

Le plus pénible est qu'il ne seront pas "moqués" que par les intelligents et les forts, mais aussi les faibles qui se cachent dans les "jupes" d'une sorte de philosophie moderniste (terme inventé par les malins, pour servir d'outils aux moins malins à l'encontre des derniers vrais croyants).

Justement, j'avais mis un petit film orthodoxe sur google + qui illustre bien, tout cela, comme une allégorie (et encore, ça se passe plutôt bien, dans ce petit film, alors que dans la réalité, les "vous êtes trois et nous sommes trois" auraient été considérés comme des "doux dingues" jusqu'au bout) :

https://www.youtube.com/watch?v=gVRZ_LCNFpw

Sandy de a dit…

Bonjour ROR,
Ca ressemble beaucoup a ce qu’on vit en ce moment, triste monde rempli d’aveugles et de sourds de leur propre chef. Ils ont parle ouvertement du NOM dans les interviews au foot, ca m’a fait bizarre,
Merci pour tes posts.
Seuls ceux qui ont ouvert leurs yeux et leurs oreilles se comprennent malheureusement.

Ligeia A a dit…

Bravo et merci pour cette trouvaille, belle illustration de notre époque en effet...

Ce n’est plus Dieu qu’on recherche mais une justification à ses propres visions, comme au temps de Jésus...
Ce n’est plus la Foi sincère que l’on a, mais une forme d’idolâtrie envers nos religions, critiquant celles des autres sans s’apercevoir de l’Unité qu’il y a au-delà et que c’est Dieu qui est à l’origine de toutes les Ecritures...

« Les critères de l’orthodoxie peuvent différer en effet suivant que l’on se place au point de vue de la Doctrine Suprême ou à celui des formes traditionnelles révélées au cours des âges. (...). A propos du verset coranique « as-tu vu celui qui a pris pour son dieu (ilâh) sa passion.... » (Cor. 25, 43 et 45, 23), Ibn Arabî enseigne qu’en réalité l’homme « n’a jamais adoré que sa passion ». » CA. Gilis

De là, il ne faut pas en déduire bien évidemment qu’on peut se passer des différentes traditions religieuses (cela c’est l’AC qui s’en chargera) car par les rites exotériques qu’elles offrent, elles sont le seul lien qui reste et le chemin incontournable vers ce qui est « au-delà », en particulier chez nous les Occidentaux.

Mais ne pas confondre la Foi véritable et ce que les hommes en ont fait... :-/

Graffias a dit…

L'antéchrist sera présent pour rassembler l’ivraie, telle est sa mission.

Tara Green Green a dit…

Merci RoR.
Une preuve ulterieure de l avancee de l AC=IA=télé=robotisation

Kuzca a dit…

@Ligeia A
"...Ce n’est plus la Foi sincère que l’on a, mais une forme d’idolâtrie envers nos religions, critiquant celles des autres sans s’apercevoir de l’Unité qu’il y a au-delà et que c’est Dieu qui est à l’origine de toutes les Ecritures..."
La généralisation est aussi une méthode très efficace pour troubler la conscience, et éventuellement induire en erreur.
NON, TOUTES LES ECRITURES NE SONT PAS DIVINES.
Le dire, c'est faire abstraction de l'influence de Satan sur les hommes et donc planter "ses graines à lui". :-)

Ligeia A a dit…

@Kuzca : Laquelle réfutes-tu... ?

"Quiconque prétend que sa propre façon de comprendre et d’exposer la vérité est la seule licite est mu, non par la vision de Dieu, mais par sa propre présomption. Un tel croyant, dit Mohyiddin ibn Arabi, « n’exalte que lui-même, car son Dieu est son œuvre, et vanter l’œuvre, c’est vanter l’ouvrier : son excellence ou son imperfection provient de l’ouvrier. C’est pourquoi il blâme les croyances des autres, ce qu’il ne ferait pas s’il était juste... "

La Paix a dit…

Machiah :Doc Gyneco demande la venue du Machia'h (peut être sans savoir qui est Machiah :) https://www.youtube.com/watch?v=AH3O1iAD9zE

La cigale a dit…

Bonjour à tous,
ça aurait pu faire le thème d'un roman d'anticipation à son époque. C'est malheureusement tristement vrai aujourd'hui. Le monde ne choisit pas le chemin de la vérité, mais celui de la facilité.
Merci pour cette belle trouvaille
A bientôt

Agapaproductions a dit…

Ce document est intéressant. Antichrist et non antechrist, dommage que tu emploies encore ce mot mon ami, c'est dans les textes originaux qu'il faut chercher l'origine, il ne vient pas avant le Christ mais bien contre Lui.Néanmoins tu as effectivement le droit de continuer à le dire ainsi, mais c'est une erreur. Je pense qu'il approche, cet antichrist, et celui qui n'a pas placé sa confiance en Jésus (ou Yeshua) sera dans l'incapacité absolue de lui résister et prendra la marque, Tout cela est imminent

Rorschach a dit…

à Agapaproductions

Tout d'abord, le terme "Antichrist" n'existe pas dans la langue française, c'est un anglicisme.
Et si l'Antéchrist est appelé ainsi c'est bien qu'il précédera le Christ. Il suffit de lire la Bible pour le comprendre.

Elfie Rêveuse a dit…

il est nécssaire de se repentir, de purifier son âme , de se dépouiller de tout ,ce qui n'est pas de Dieu, et qui vient de ce bas monde, des autres, des démons, parfois et de soi-même souvent...
L'Ac viendra avant Jésus... et il vient pour prendre sa place... c'est ce qu'il fera pour beaucoup, il le fait déjà d'ailleurs...Rien ne vient sans rien...il faut donner de soi ;)

Amour et Lumière

Lundi Janvier a dit…

L'Antichrist est vivant parmi nous. Il est présenté dans le media comme un activiste sous un nom humain. Mais très bientôt, il sera à la tête du monde entier "Satan en personne". Seuls ceux qui ont des liens très poussés avec les esprits diaboliques, reconnaissent ce personnage. Ils travaillent aussi bien à entretenir l'ignorance de la masse qu'à preparer l'accueil de cet homme "fils de la perdition". Alors, qui que vous soyiez, la seule issue de secours pour échapper au règne de l'antichrist, c'est JESUS (Croire en LUI et LE suivre).

Unknown a dit…

C'est vrai mais est ce que vous êtes capable de distinguer l'heure est proche ce dont vous parlez est déjà là....

Enregistrer un commentaire

Pour commenter, il est nécessaire d'avoir un compte Google