vendredi 31 août 2018

Trump annonce la guerre civile aux USA

En résumé, qu'il gagne ou non les élections de Novembre, il faut s'attendre à des troubles civils...




Pour la première fois, le président Trump a parlé de manière explicite des élections de novembre quasiment comme d’un enjeu de “guerre civile”en les désignant comme un “référendum sur la religion, un référendum sur la liberté de parole”. Trump a fait cette déclaration au cours d'un dîner privé mais assez grand pour que l'on diffuse l’essentiel de son intervention devant une centaine de personnalités religieuses ou apparentés, exclusivement des dirigeants et personnalités évangélistes.

Les passages principaux de l’intervention de Trump sont d’une force et d’une précision inaccoutumées pour lui, dont le discours est d’habitude plutôt véhément, désordonné, mêlant plus ou moins volontairement des arguments contradictoires...

« Le niveau de haine et de colère est absolument incroyable de puissance. Cela est dû en partie aux choses que j’ai faites pour vous, et pour moi et ma famille. Cette élection du 6 novembre est beaucoup plus un référendum, et pas seulement sur moi, c’est un référendum sur votre religion, c’est un référendum, sur la liberté de parole et le Premier Amendement.

« Si le parti républicain perd, ils pulvériseront tout ce que nous avons fait, et ils le feront vite et violemment, et très violemment. Il y a de la violence partout. Si vous regardez les Antifa et d’autres groupes du même genre, – ce sont des gens très violents. »

Ayant une assistance composée de personnalités religieuses, Trump a évidemment insisté sur cet aspect des événements en cours et des possibilités de violence à l’occasion et après ces élections. Le cas est en effet connu que cette gauche ultra qui est à la fois hors des structures politiques normales, à la fois soutenue indirectement par le parti démocrate, et ouvertement par la gauche de ce parti, a une très forte composante anti-chrétienne, ce que Trump a symbolisé à sa manière bien entendu : « Vous vous trouvez à une élection de perdre à, peu près tout ce à quoi vous tenez... Des petites choses comme ceci : “Joyeux Noël”, vous voyez ? Vous ne pourrez plus dire “Joyeux Noël”... »

Michael Snyder, qui rend compte de cette intervention de Trump sur son site AmericanDream.org le 28 août, a  commené : « Et même s’il est assez improbable que nous perdions le droit de dire “Joyeux Noël” dans un temps rapproché, la vérité est que nous allons voir rapidement l’érosion de nos libertés religieuses » à l’occasion de ces élections, dans tous les cas si les démocrates l’emportent, – sans d’ailleurs qu’il s’agisse d’une condition décisive.

• Quelle est la situation actuelle pour ce qui concerne les perspectives de ces élections de novembre ? 

Les derniers signes électoraux concrets, hors des sondages qui ne donnent pas une image nationale précise et qui peuvent toujours être contestés, – et contestables, – montrent sans aucun doute des signes qui justifient l’inquiétude de Trump, du point de vue de son parti, si tant est que les intérêts et les conceptions de Trump et des républicains coïncident.

 Snyder : « À un peu plus de deux mois seulement des élections de mi-mandat, je pense que le président Trump commence à se rendre compte de la gravité de la situation. Les républicains pro-Trump ont perdu dans les primaires en Arizona, en Idaho et ailleurs. Les candidats démocrates recueillent beaucoup plus d'argent que les candidats républicains, et la gauche a beaucoup plus d'énergie et d'enthousiasme que la droite en ce moment. »

Plus encore, il est notable que, du côté démocrate, les primaires montrent que les candidats les plus radicaux, les plus proches des groupes tel Antifa, et souvent des candidats jeunes qui sont très peu impliqués dans les structures traditionnelles du parti démocrate mais très impliqués dans le courant doctrinal progressiste-sociétal, et souvent venus de minorités ethniques, créent souvent la surprise en remportant des primaires désignant le candidat démocrate pour les élections de novembre. Parmi les cas les plus significatifs, il y a eu en juin à New-York la victoire d’Ocasio-Cortez et celle, avant-hier en Floride, de Andrew Gillum. Cette sorte de candidats, s’ils sont élus, implique l’injection d’un activisme politique très peu contrôlable à l’intérieur d’un parti démocrate, et dans les assemblés du Congrès (surtout à la Chambre), très peu inclinés à suivre des directives politiques classiques ; au contraire, un afflux de cette sorte de candidats peut tout simplement faire basculer de plus en plus le parti démocrate vers l’activisme politique, y compris extra-parlementaire.

• Au reste, Snyder (qui est lui-même candidat républicain à la Chambre pour ces élections) estime assez justement que les troubles et la violence sont susceptibles de survenir même en cas de défaite des démocrates, tout simplement parce que les groupes extra-parlementaires de l’ultragauche raisonnent et agissent selon la recherche d’une prise de pouvoir par la rue (ou par la communication si celle-ci peut se transmuter en une dynamique de prise de pouvoir par terrorisation psychologique).

« Et Trump a raison d’estimer qu’il y aura probablement des violences si les républicains perdent l’élection, mais il y aura probablement également des violences si les républicains gagnent. Dans les deux cas, les Antifa et les autres groupes de l’ultragauche continueront leur escalade rhétorique et violente. »

• Enfin, Snyder évoque l’autre aspect d’une éventuelle victoire démocrate en novembre, qui serait une quasi-certaine “guerre civile” à l’intérieur du pouvoir, entre le Congrès et la présidence, avec comme objectif dans le chef des démocrates d’une procédure de destitution. Cette hypothèse et tout ce qu’elle signifie si elle se réalise viennent naturellement sous la plume en raison de l’assistance devant laquelle parlait Trump, parce qu’une destitution de Trump donnerait la présidence à Mike Pence, qui est d’une tendance évangéliste radicale. On évoque peu ce point à cause de l’incroyable haine que Trump suscite chez les démocrates mais il est admis par nombre d’analystes de gauche s’affichant anti-Trump qu’un Pence serait sans nul doute pire que Trump pour leur point de vue de la situation intérieure, à cause de ses positions idéologiques et religieusesconduites par une foi inébranlable.

« Dans son nouveau livre sur Pence, le gauchiste radical Michael D’Antonio cherche à dresser un portrait de Pence comme un “suprémaciste chrétien” fonctionnant quasiment comme “un président-en-attente”… Bien qu’il ne soit certainement pas du côté de Pence, l’intervention de D’Antonio a parfaitement montré mardi sur CNN les valeurs chrétiennes qui orientent l’action du vice-président. D’Antonio a déclaré à John Berman, de CNN, qu’il jugeait sans le moindre doute que Pence estimait être “commandé par Dieu” pour se conduire comme étant “en attente de devenir président”. Le biographe, qui faisait la promotion de son livre ‘The Shadow President’ a estimé qu’“absolument tout ce que fait” le vice-président montre qu’il a comme “objectif de devenir président”.»
 

D’une façon générale, le discours conforme était jusqu’ici de bannir toute allusion à cette situation potentielle de “guerre civile”, et d’éviter absolument l’emploi de cette expression, – et ceux qui, de plus en plus nombreux, l’ont fait ces derniers temps ont été fort mal vus... Du point de vue de la sémantique et donc de la communication, Trump a franchi une “ligne rouge”. C’est certainement un argument de plus contre lui dans le chef de ses adversaires, mais ce n’est pas ce qui importe. L’essentiel relève plutôt de la psychologie : en abordant ce problème de la violence à venir, donc de la “guerre civile”, Trump parlant en tant que président des États-Unis a libéré les psychologies de ce tabou érigé par la bien-pensance du Système. Ce faisant, il ouvre la perspective de la “guerre civile” pour les psychologies, en même temps que l’on réalise que désormais il n'existe  aucune situation raisonnablement concevable qui ne mène justement à cette “guerre civile”. Compte tenu de ce qu’on sait de Pence, il s’avèrerait très vite comme étant pire que Trump pour l’ultragauche et le parti démocrate. 

Les trois possibilités envisageables sont toutes trois productrices de la violence enfantant la “guerre civile” :

• Les républicains l’emportent dans les deux assemblés (c'est le cas le plus improbable), Trump reste en fonction, et l’ultragauche activiste dans la rue se verra de plus en plus soutenue par un parti démocrate frustré par sa défaite et poussant à tous les moyens possibles pour déstabiliser Trump.

• Les démocrates remportent une demi-victoire (majorité à la Chambre), mais pas suffisamment pour arriver à une destitution, et nous nous retrouvons dans la même situation de déchirement. (C’est le « Thus we are in for a hellish year » de Patrick Buchanan.)

• Les démocrates emportent une large victoire et trouvent un soutien chez certains républicains, et ils obtiennent la destitution. Ils héritent de Pence, le “suprémaciste chrétien”, et donc une situation pire qu’avec Trump : c’est plus que jamais l’heure des violences et de la “guerre civile”.

« Finalement, l’élimination de Trump ne changerait pas grand’chose, observe Snyder... Au point où l’on en est, il n’existe aucun conservateur que la gauche accepterait à la Maison-Blanche, et il y en a beaucoup à droite qui ne supporterait pas un progressiste comme président. L’Amérique approche rapidement du point d’être totalement ingouvernable et, quel que soit le vainqueur en novembre, il est très probable que nous verrons très vite apparaître les premiers signes de cette évidence dans nos rues. »

23 commentaires:

Homme De Cro-Magion a dit…

Salut a tous .
Merci Boss .
Tout le monde s'attend a une troisième guerre mondial débutant en Iran,en Corée ,en Syrie ou même encore en Chine ,mais elle pourait bien commencer a la suite d'une révolution dans un pays occidentale ,tout comme la France ou les USA.
Je pense sincérement depuit un bout de temps que révolutions et WW3 ce sucéderont de tres pres ..
Et j'ai depuis aussi longtemps pensé qu'elle débutera plutôt en automne voir début de l'hivers ,qu'au printemps ou encore moin en été .
Question de stratégie ,par rapport au climat ,le froid ,la neige seras les premiers alliers de la Russie en Europe de l'ouest .

zul69 a dit…

Merci Ror pour l'info.

Dans ce "domaine",les U.S n'ont plus dix ans d'avance sur la France...Et la lucidité dans ce discours de Trump trouve sont écho chez nous avec celui d' A.S
Comprenne qui voudra.

Le Messie Nibiru a dit…

Salut à tous , peut on faire un rapprochement avec une prophétie de "joseph smith", le fondateur de la secte des mormons ? Je crois que elle est de lui, je ne la retrouve pas mais de tête je vous la fait à peu prêt comme écrite :
"La constitution américaine sera menacé , elle ne tiendra plus qu'à un fil"
On peut y voir victoire de trump et le début des troubles civiles ? Car dans la prophétie elle tient à un fil mais reste et n'est pas détruite .

Ligeia A a dit…

Bien..... elle va être chaude cette rentrée vu tous les "dossiers" en suspens. :-/

Elfie Rêveuse a dit…

Merci Ror,

c'est partout pareil,dans tous les pays en france, en amerique du sud aussi...partout, ils sont là pour ça .... pousser à la guerre qu'elle soit civile ou militaire...

Que Dieu nous guide vers l'Amour et la Lumière



Touco 79 a dit…

HS/Rorschach ;
Bon timing pour abolir l'heure d'hiver 2018 ...ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre et augmentation des séismes sur 5ans .
Pourquoi cette mesure maintenant alors que le constat sur l'énergie ne change pas la donne depuis des lustres .
Tu penses que c'est lié ?

@ Kamil :
Séismes 2015-2018
http://www.zupimages.net/viewer.php?id=18/35/turt.jpg
Séismes 1995-2018
http://www.zupimages.net/viewer.php?id=18/35/25hq.jpg
Bn journée ;)

Phil Burger a dit…

Merci pour cet article.

Arthur a dit…

Dernière nouvelle meurtre d’un dirigeant dans les Balkans

Padraig a dit…

@ Touco 79: merci pour ces tableaux, c'est sûr que là, plus personne ne peut douter... super boulot!

matthcla a dit…

Chef suprême du dombas tué dans un café, attentat... La prophétie ??

Rorschach a dit…

@ matthcla

Ce sera certainement Poutine, il fera le mort.

@ Touco

Cette histoire à propos du ralentissement de la rotation terrestre sert de prétexte pour expliquer l'augmentation des séismes que nous observons actuellement. Elle n'a aucun fondement scientifique.

Mais pour les séismes, attend de voir la colonne du mois d’août, tu va être surpris ;)

Rorschach a dit…

@ matthcla

Ce sera certainement Poutine, il fera le mort.

@ Touco

Cette histoire à propos du ralentissement de la rotation terrestre sert de prétexte pour expliquer l'augmentation des séismes que nous observons actuellement. Elle n'a aucun fondement scientifique.
Mais pour les séismes, attend de voir la colonne du mois d’août, tu va être surpris ;)

@ Le Messie Nibiru

Même pendant la WW3, ils auront besoin quelques temps des USA pour nourrir le reste de la planète (céréales)

Touco 79 a dit…

Bien merçi pour ton avis Rorschach.
@ Padraig
"super boulot!"...oui enfin presque ,ces stats ne sont pas de moi mais google est ton ami ;)

Is Thug-life a dit…

Salut à tous, merci pour ces précieuses info.
Trump devait faire arrêter les Clinton et leur « clique » des réseaux pedo-satanistes, et par la même porter un coup au « deep-states », sais tu si c’est toujours prévu et dans ce cas où ils en sont? J’avais lu qu’un grand nombre de personnes proche des Clinton avait mis aux arrêts! Mais on en entend plus parler et on ne voit plus hillary apparaître en public! Comme le fait qu’il avait ordonné à l´armee de récupérer des dossiers, les concernant dans les bureaux de la commission cia à « Langley »! Ils sont directement liés à tous les troubles qu’on connaît aujourd’hui à travers le monde! Et a t il réellement échappé, grâce au Russe, à une tentative d’assassinat qui aurait été perpétré lors de sa visite en Angleterre?
On peut dire ce qu’on veut sur Trump, à un moment, on pouvait légitiment se demander s’il ne roulait pas pour le NOM, surtout quand il a pris la décision de déplacer son ambassade à Jérusalem, mais il n’a pas fait ce qu’hillary projeté de faire à savoir « attaquer l’Iran et destituer Bâcher El Assad »! Enfin, on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec lui, sachant que l’economie Des usa repose essentiellement sur la guerre , il ne peut arrêter les guerres aussi facilement. Il se retrouverai avec une économie en berne, un chômage qui grimperai aussitôt, sachant que les usa sont déjà endettés à environ 90% du pib! Il est donc condamné à poursuivre les guerres en cours ou en déclencher d’autre ailleurs pour stopper ceux en cours?

Rorschach a dit…

@ Is Thug-life

Au contraire, l'économie des USA est menacée par les guerres, 1500 milliards (+ de 3000 selon d'autres sources) ont été dépensés depuis 2001, ils auraient pu être investis dans les infrastructures.
Mais quand Trump fait la guerre, c'est en businessman et il le fait payer cher (aux saoudiens et bientôt aux européens).

Pour savoir ce qu'il va faire, il faudrait que des agents du milieu du renseignement nous le révélent. Mais pour le moment rien n'a filtré.
On sait juste que depuis des années, les agents PSI annoncent une guerre civile après l'élection de Trump.

Boubakar Dian Diallo a dit…

Cette Fin d'année, va s'annoncer être merdique.

Eric Germain a dit…

@Is Thug-life
Je suis d'accord pour Trump, mais il y a une variable en plus, celle des rothschild, qui ont renfloué trump à chaque fois qu'il en avait besoin....
Il leur en doit plus d'une, mais pourrait faire comme si il s'en foutait!!

Smeagol le précieux a dit…

Alerte un personnage important vient d'être tué en Ukraine. Ravi de vous avoir connu les amis. https://mobile.twitter.com/RT_com/status/1035555156329476096

Unknown a dit…

@touco 79 : Interessant de corréler le tableau des séismes de 1997 à 2018 avec la mise en activité du LHC du CERN en septembre 2008. Le nombre de séismes semble avoir été contenu dès 2009.
Puis en février 2013 l'activité du LHC a été suspendu pendant 2 ans (pour évolution du projet), à partir de cette date les séismes ont connu une augmentation spectaculaire (4 à 6 fois plus d'une année sur l'autre).
De là à dire que le LHC maintient une forme d'équilibre tectonique...

Smeagol le précieux a dit…

Et elle va être chaude au sens propre également. Retour de la chaleur. Les récoltes ne vont pas être très bonnes à priori

Touco 79 a dit…

Idem pour les boules de feu en nette augmentation 2015-2018 : (P9 se rapproche?)
http://www.zupimages.net/viewer.php?id=18/35/orpk.jpg

Light'in'night Loneliness a dit…

Mon amie et moi nous avons observé un phénomène dans le ciel qui nous à tout deux intrigué.
Un astre rose, plusieurs fois plus grand que la Lune, visible le matin vers 10h20 ce jour là.

mafrit90 a dit…

je me demande c'est quoi les forces qui poussent un jeune de 22 ans a cette mutilation!!!!!!!!!!!!!!!!
https://www.juno7.ht/un-colombien-de-22-ans-a-coupe-son-nez-ses-oreilles-et-sa-langue-pour-ressembler-a-un-squelette/

Enregistrer un commentaire

Pour commenter, il est nécessaire d'avoir un compte Google