mardi 2 octobre 2018

Le sabotage sur l'ISS aurait été causé par une querelle autour des toilettes

Il y a quelques semaines, la coopération internationale sur l'ISS a été compromise par un acte de  sabotage inexpliqué. Je publie cette histoire rocambolesque car il n'y a aucune chance que les médias en parlent.



À Paris, un véritable monument, les pissoirs ou pissotières, avait été inventé, au XIX° siècle, en matière de mobilier urbain, et rendait la vie en ville fort commode. Les hommes pouvaient y aller gratuitement et sans honte. Seulement les féministes émirent des objections, et l’esprit du capitalisme les soutenait ardemment. Des commodités gratuites, c’est toujours le début d’un socialisme détestable.

Et bientôt, le nombre de pissotières passa de 1200 à une seule. Et des cabines adaptées à la fois aux hommes et aux femmes ont fait leur apparition. Ces structures ont un prix, prennent du temps, et c’est compliqué à utiliser. Les féministes étaient contentes, les descendants de l’empereur Vespasien -celui qui disait que l’argent n’avait pas d’odeur et qui avait créé un impôt sur les toilettes- se frottaient les mains, mais les gars n’étaient pas vraiment joyeux d’avoir à payer pour quelque chose qu’ils avaient toujours fait gratuitement. Alors ils ont préféré aller pisser dehors. Et Paris s’est mis à puer comme jamais.

Coincée entre ses rues malodorantes et la fureur féministe, la mairie de Paris a créé une nouvelle espèce d’uritrottoirs : à l’air libre, finie l’inimité, tu pisses et tu te casses. Ce n’est pas très luxueux, et il n’y a pas de quoi rendre les femmes jalouses. D’ailleurs elles ne l’étaient pas, elles ont juste été furieuses. Elles ont pris d’assaut ces symboles haïssables du patriarcat avec des sacs de ciment, pour les boucher, les sabotant irrémédiablement. Je suppose que les industriels du paye-et-pisse les soutiennent chaudement, et fournissent même éventuellement le ciment à prix cassé, mais bon, ce doit être un simple délire de ma part. En tout cas, ça y est, Paris empeste à nouveau, et les féministes vont pouvoir brandir cet état de fait pour détester un peu plus les hommes.

Or voilà que cette guerre des toilettes s’est étendue jusque dans l’espace. Il y a eu un étrange incident dans la Station spatiale internationale. La pression a chuté. En cherchant où pouvait se trouver la fuite, on découvrit un petit trou de deux millimètres dans le mur du module russe Soyouz arrimé à la station. Le trou fut localisé près des toilettes et il était recouvert de façon décorative.

Les astronautes US demandèrent l’annulation de leur mission et leur retour sur terre, tandis que les cosmonautes russes se contentaient de boucher le trou avec un peu de colle, et le vol a continué. On découvrit bientôt que ça ne venait pas d’un impact de météorite, mais que le trou avait été percé. Dimitri Rogozine, commandant du Roscosm, dit que c’était probablement le fait d’un astronaute qui avait le mal du pays. Cette version fut estimée trop bizarre. Tout le monde la rejeta, et on y vit une nouvelle preuve de la maladresse russe. La version préférée attribua le coup de perceuse à un ouvrier russe au sol, juste avant le décollage, ce qui était tout à fait prévisible de la part des Russes ineptes.

Et pourtant, Rogozine avait peut-être raison. J’ai entendu raconter, de la bouche de gens de Korolyev, le Houston russe, une histoire très singulière, en attente de vérification, qui prend tout son sens dans le cadre des désordres de genre dans les toilettes américaines.

Voilà le décor : l’ISS comporte un compartiment américain, un autre russe, et un compartiment collectif, séparés mais reliés, le segment russe constituant le satellite amarré. Il y a quatre astronautes dans le secteur occidental, et deux ans le secteur russe. Parmi les Occidentaux, une femme.

Les cosmonautes sont soigneusement inspectés au départ, mais dans l’espace il peut arriver des choses hors clauses terrestres. Ce qui se dit, à Korolyev, c’est que la dame n’était pas d’accord avec leur organisation côté toilettes, elle se sentait rabaissée, et elle avait voulu réajuster les équipements selon ses besoins. Les hommes avaient fait de même, en rouspétant contre la féministe. Et bientôt, les toilettes délicates du secteur occidental ont été cassées, et irréparables parce que dans l’espace rien n’est simple, même aller au petit coin.

Et ces grands gaillards, ex-capitaines et commandants de l’US Navy et de l’US Air Force, se sont trouvés obligés de porter des couches à longueur de journée. Non seulement ce n’est pas agréable, mais il n’y a pas de rangement prévu pour cette quantité de couches sales et odorantes. Le secteur occidental se mit à embaumer comme les rues parisiennes, ou pire.

Alors les astronautes ont commencé à s’énerver contre les extravagances de la dame, et se sont plaints : « Allô Houston, on a un problème, ramenez-la chez elle ! » Houston, ou la Nasa, émit deux objections : d’abord la diversité et l’égalité devaient être maintenues à tout prix. Et puis, autre objection : ça coûterait trop cher.

Car seuls les Russes ont les moyens de ramener les astronautes à la station spatiale et chez eux. Même si les US ont marché sur la lune il y a des années, ils n’ont toujours pas de navette spatiale fonctionnelle pour envoyer des gens à la station internationale. Les Russes ineptes ont toujours leur engin spatial, même si leur meilleure navette, la Bourane, et leur meilleure station Mir ont été mises au rencart pendant l’étape pro-occidentale de la politique russe, sur insistance américaine. Les Américains doivent payer une somme astronomique aux Russes pour chaque vol, et l’évacuation de la virago aurait fait un gros trou dans le budget de la Nasa, bien plus regrettable que le petit trou dans la cabine de l’ISS. Aussi Houston répondit en rigolant : « ça, c’est votre problème, les gars, essayez de faire avec. »




Dans le secteur russe, toilettes et douches marchaient bien, et les Américains ont commencé par essayer d’y avoir accès. Mais après une dispute (car malheureusement les gens obligés de cohabiter dans des espaces contigus sont sujets aux querelles), les Russes ont dit niet et ont chassé les astronautes occidentaux de leur Soyouz. 

La santé mentale de la dame se détériorait, les excréments flottants et sentants la rendaient malheureuse et vicieuse ; si bien que ses compagnons décidèrent d’ourdir un plan subtil. Lorsque les deux Russes sortirent dans l’espace pour le travail prévu, les Américains se faufilèrent dans le module russe (il n’y a pas de loquets dans l’ICC), et percèrent un trou, en le bouchant avec un produit collant et en le recouvrant de façon décorative. C’était une bonne idée, très créative. Le bouchon tint quelque temps, et ne sauta pas tout de suite. La pression dans la station est très basse, une seule atmosphère, de sorte que le trou ne représentait pas un danger mortel pour l’équipe. Quand on découvrirait la fuite, il deviendrait possible d’insister pour une évacuation immédiate de l’équipage, ce qui permettrait de se débarrasser de la virago et de s’extirper de l’enfer pestilentiel, tout en accusant les balourds russes pour le retentissant échec. Et cerise sur le gâteau : le trou se trouve dans la section de la capsule Soyouz qui est expulsée lors du retour vers la terre, ce qui permettra d’éliminer toute preuve de sabotage.



Mais le plan n’a pas fonctionné. Les Ruses ont rebouché le trou avec une petite goutte de glu, et ont refusé d’évacuer. – Continuez donc à chier dans vos couches, les mecs ! Le commandant occidental s’est précipité dans le module russe, en criant : « C’est moi, le commandant, qui décide, ici ! » Et il a arraché le bouchon. Les Russes ont répondu : – tu es peut-être le commandant de la station, mais à bord du Soyouz tu n’es qu’un invité ; ils l’ont bouté dans son secteur, et ont rebouché le trou. 

Les cosmonautes ont fait un rapport à Korolyev, le centre de contrôle des vols russes, et Korolyev a demandé à Houston de leur montrer les enregistrements vidéo du module américain, de façon à constater qui s’était rendu dans le module russe avec une perceuse. Le bloc sanitaire russe (c’est là que le trou avait été foré) n’a pas de caméra, pour des raisons de respect de la vie privée. Houston a refusé aussitôt.

La situation reste tendue, dans l’ISS; les Russes ont apparemment usé de la force pour chasser les Américains qui essayaient de forer plus de trous. Les Américains sont malheureux parce qu’il faut qu’ils subissent nuit et jour la compagnie de la dame, et leurs toilettes ne marchent toujours pas. Ils espèrent maintenant que les US vont bientôt pouvoir envoyer une navette commerciale privée entièrement américaine pour les sortir de là, parce que les US rechignent toujours à payer les Russes pour les évacuer, et les Russes refusent de faire le boulot à l’œil. Les derniers rapports évoquent un vrai polar dans l’espace, et des cosmonautes russes qui envisagent d’autres examens des murs extérieurs.

Donc, si vous choisissez de croire à cette histoire, le dérangement de genre à l’occidentale a failli causer une catastrophe.

Traduction: Maria Poumier
Source: The Unz Review.

1] Titre d’une anthologie contrastée de textes masculins et féminins, réunis par Filip Graliński, Rafał Jaworski, Łukasz Borchmann et Piotr Wierzchoń, publiée en polonais à Varsovie en 2016.

via:http://plumenclume.org/blog/383-la-guerre-des-toilettes

31 commentaires:

Elfie Rêveuse a dit…

@ Rorschach

merci d'en parler, j'etais aussi tombée dessus il y a quelque temps....mais je ne savais pas tout ça
;)

Basket 47 a dit…

Hello @tous

HS mais très inquiétant, je suis dans le Lot et Garonne, dans mon jardin j'ai des fleurs qui poussent, des bourgeons et des feuilles poussent sur mon prunier , mes artichauts repoussent (voir photos ci-joints) est-ce que vous avez remarqué ça dans d'autre département, juste pour ça voir si c'est pareil dans toute la France, car peut-être on n'est dans l'année des deux printemps !..

Fleurs :
http://image.noelshack.com/fichiers/2018/40/2/1538492609-dsc-1437.jpg

Prunier :
http://image.noelshack.com/fichiers/2018/40/2/1538493172-dsc-1438.jpg

Artichaut :
http://image.noelshack.com/fichiers/2018/40/2/1538493244-dsc-1439.jpg

Je compte pas aussi mon citronnier qui fait des citrons ( j'avais déjà posté une photo) et aussi mon cerisier qui fait des bourgeons

Arc Ange Manakel a dit…

😂😂😂

tonyx a dit…

Slt
J’habite à 1300 m en haute Savoie .
Mes rosiers sont quasiment tous en fleur et plusieurs variétés de fleur sont en pleine floraison
!!!!!

Truc de fou
Et pour rappelle je vous avez informer de là fermeture du CERN pour 2 ans ,je précise qu’il modifie 7km du collisioneur .

André 3000 a dit…

Hello,je sais pas si c est l année des deux printemps mais par contre je suis entièrement d accord avec toi et j habite en Suisse,moyenne montagne,tout semble repartir comme au printemps,j ai même des poivrons qui xontinue de fleurir et produire. ...je pratique la permaculture depuis plusieurs années et avant jardin bio,jamais vu ça.... pour sur que ça change,nul besoin d être Nostradamus��

Crazy Heddoss a dit…

Bonjour tout le monde,

Que pensez vous de la théorie selon laquelle il n'y a jamais eu personne au sein de l'ISS?

Ligeia A a dit…

Hallucinante cette histoire ! ^ ^

Des tensions pareilles, un espace hyper restreint, un huis clos entre deux peuples historiquement opposés... les bons ingrédients pour une situation explosive ; si c'est vrai, espérons que le mental tienne le coup.

Marievsky a dit…

Tout est bidon! ces programmes sont fait pour ponctionner un max de fric sur les nations qui participent au casse et pour faire rêver les bisounours. Un trou réel dans la structure d'une vraie ISS aurait causé la mort immédiate de tous les singes à l'intérieur.

pudlo cyril a dit…

Merci.

L' amas des housses a dit…

Je ne suis pas un scientifique mais si la ceinture de van allen existe, je ne vois pas comment on aurait pu envoyer des hommes dans l'espace alors avant qu'ils se disputent les chiottes il y a quelques étapes à franchir d'abord.

Fred Cast a dit…

C'est juste hallucinant !! merci ROR

Emmanuelle a dit…

merci Rorschach
Cette histoire, due à un besoin primaire, est une métaphore sans âge !

loup blanc et calypsone a dit…

Un petit trou dans l'espace et un tas de géant pour l'humanité ! Que la Force soit avec eux!" Luc! Oui ,c'est ton pére !Va chercher les couches ,on va refaire le remake de la guerre des étoiles! A hurler de rire !Blague à part les amis, vous vouler des anomalies de la faune et de la flore:il y a 2 semaines j'ai vu mon premier frelon asiatique à 600 m d'altitude! 32°fin septembre , pas une goutte d'eau automnale! Je surveilles mes abeilles comme l'huile sur le feu: dans certaines régions, elles essaiment anormalement allant ainsi au suicide de l'essaim partant, normalement la reine devrait se concentrer à la ponte d'hivernage.A bloc de crapouillots véloces et de criquets tres tardifs....La faune se dérégle lentement mais surement .Et aucune mesure n'a été prise!..La vigne a perdu ses premiéres feuilles et redébourt à nouveau, le framboisier remontant ne remonte pas, le romarin est en fleur,la source va pas bien et Ugolin arrose comme un fadas son "Authentique" en pestant sur Charlemagne qui, en l'an 800, a coupé l'arbre de vie ou l'arbre-monde IRMINSUL. Dieu n'a rien à voir avec ce matérialisme que ces salauds nous vendent!

Romain a dit…

@Basket 47 et @tonyx Vous m'avez totalement confirmé dans ma pensée que les événements sont pour cet année, plus précisément Novembre car comme disait Aloïs Hirlmaier : "Tous parlerons de paix lorsque la guerre au Moyen-Orient éclatera" et le forum pour la paix de Paris se tient du 11 au 13 (comme par hasard le 13) Novembre 2018 :)

Unknown a dit…

Vrai.

Sochida MALSI a dit…

Pourquoi à chaque fois que la femme revendique un droit, elle est traitée péjorativement de féministe ? Pourquoi devrait-elle toujours se contenter de la médiocrité et des miettes que laissent les "autres" ?
Et pourquoi c'est à la "bonne femme" de faire des concessions ?

Ben J a dit…

Botanique: Chaque année c'est la même rengaine, ça ne fait pas très sérieux… Bien sûr tout n'est pas normal dans la nature ces dernières années, mais il est tout à fait normal de trouver des bourgeons sur les plantes en cette période puisque c'est justement fin d'été début de l'automne que les arbres font des bourgeons, ceux-ci font tomber les feuilles puis se mettent au repos avant le printemps. Il est normal aussi de trouver des fleurs et des roses sur des variétés dites tardives jusqu'en novembre, il n'est pas non plus anormal de voir deux ou trois jonquilles par-ci par-là qui ressortent tardivement. Il est normal également de trouver encore des tomates en automne, une plante ne termine pas son cycle du jour au lendemain, il y a un temps de latence plus ou moins long en fonction des T°. Enfin certains citronniers font des fruits toute l'année.

Smeagol le précieux a dit…

Parce que là il y a plus d'hommes que de femmes donc en l'occurrence démocratiquement les hommes ont le droit d'avoir les chiottes qu'ils veulent. C'est ça le problème du féminisme c'est que ça vire à la vaginolatrie comme ton commentaire en fait.

Sochida MALSI a dit…

1º- Je ne vous ai pas donné la permission de me tutoyer.
2º- Vous êtes d'une vulgarité choquante.
3º- Votre ego surdimensionné reflète un machisme à la Néandertal ; c'est à dire vous êtes un moins que rien au dessous d'un (comme dirait Rorschach) homo sapiens.
Je vais me permettre une petite vulgarité aussi bien que c'est contre ma douce nature : « Au chiottes les sexistes ! »

Ligeia A a dit…

@Sochida : Dans l'article, on peut lire "la dame n’était pas d’accord avec leur organisation côté toilettes, elle se sentait rabaissée, et elle avait voulu réajuster les équipements selon ses besoins".

Là, il semble donc que ce soit la femme qui ait voulu imposer sa "version" sur un truc qui avait été conçu et pensé par leurs scientifiques pour satisfaire les deux sexes.
je ne sais pas si elle l'a fait, mais j'aurais privilégié l'approche diplomate et directe avec les hommes. :-)

@Smeagol : S'il y a plus d'hommes que de femmes actuellement dans le monde cela implique proportionnellement qu'il y a donc plus de sapiens masculins que féminins... ^ ^
Donc on doit se soumettre à leur dictature "démocratique" ? :-)

Une phrase résume très bien cela : "L'avis de la majorité ne peut être que l'expression de l'incompétence."

Là où je suis d'accord c'est que le "féminisme" tend de plus en plus non pas à mettre en évidence le statut naturel de la femme mais à l'encourager à singer l'homme... :-(

Smeagol le précieux a dit…

On voit ce que ça donne une femme qui revendique ses droits un monde chaotique. Une femme ne devrait même pas diriger quoique ce soit sinon bonjour les dégâts dues à son instabilité. On le voit ici par exemple : https://www.reuters.com/article/us-usa-nuclear-russia/u-s-would-destroy-banned-russian-warheads-if-necessary-nato-envoy-idUSKCN1MC1J6

Smeagol le précieux a dit…

Encore une beurette féministe qui des sottises

Smeagol le précieux a dit…

Sochida est une féministe infiltrée je suis sur qu'elle envoyé par Chiappa pour faire le sale boulot. Féministes = homo sapiens femelle rageuse qui a la haine des hommes parce qu'elle s est faite violer par son tonton

F43 sky a dit…

smeagol....
faut faire la part des choses entre celles qui revendiquent bêtement l'égalité des sexes (les sexes ne seront jamais égaux tantôt à l’avantage de l'un parfois a l’avantage de l'autre car la nature nous a fait différent) et celles qui souhaitent l'égalité en droit (et pourquoi ou au nom de quel dogme elles n'y auraient pas droit ?) il y a un gouffre dans lequel tu tombes.

Ton message est plus que misogyne il est immature et dangereux et laisse a penser qu'une femme serait inférieur à l'homme ceux qui n'ait pas le cas elles sont complémentaires et peuvent accéder à des fonctions équivalentes.

C'est a cause de ce genre de discours qu'on se retrouve avec des extrémistes féministes qui revendiquent n'importe quoi et veulent tout "comme les hommes" mais qui ne souhaitent pas partager les toilettes des hommes tout en souhaitant garder leur privilège...

on peut etre égal en droit et différent de nature mais les caractéristiques génétiques de chacun attestent de l’impossibilité d’être égal en tout point ce qui ne diminue ni l'un ni l'autre et ce qui ne mets pas les uns au dessus des autres. Et de part mon ancien métier je pourrais te mettre certaines d'entres elles en face pour te rappeler que t'es loin d’être un mal dominant.
Respecte les, elles te respecteront : La Loi universelle de la paix sur terre <> Le respect La tolérance et la justice (l'équité) le reste c'est du gloubiboulga à la sauce propagande religieuse pour controle total des uns sur les autres.



Ligeia A a dit…

@F43 : paroles de sagesse et de bon sens.... :-)

Ligeia A a dit…

On a retrouvé le papier toilette perdu de l'ISS ; encore un coup de Trump....

https://fr.sputniknews.com/international/201810051038381823-trump-papier-toilette-avion/

^ ^

Smeagol le précieux a dit…

Le problème c'est que le respect ça va jamais dans les deux sens avec ces gens-là. Juste ras le bol de voir que les gars deviennent les dindons de la farce parce que la société est trop axée sur les femmes. Mon discours est désespéré car la femme moyenne ne respecte plus l' homme

Smeagol le précieux a dit…

F43 les femmes n'ont pas de limite à leur haine et hystérique quand on voit ce que subissent les hommes au quotidien, mais bon la société s en tout car dans la putain de conscience collective des homo sapiens femme=pauvre brebis et homme = grand méchant loup. Faut évoluer un peu le nombre de nanas qui sont en fait de sacrées raclures

Smeagol le précieux a dit…

Et pour ta gouverne je ne cherche pas à dominer qui que ce soir j argumenté au moins un minimum. Tes amies ? C'est facile de jouer les super nanas dans une société qui protège les femmes avant le reste. Tes amies devraient arrêter de mater des séries et films à la con Hollywoodien. Genre la gonzesse et ses 30 kilos 1m 50 qui terrasse un colosse de 90 kg et 2 m. C'est pas ça la vie. En cas de chaos ce sont les mêmes qui bombent le torse qui parleraient chinois et feraient les tapins pour leur survie. En tous les cas si je devais tuer une femme pour protéger mon intégrité et les miens je le ferais sans aucune hésitation.

nimok rovomoff a dit…

Smeagol: j'aimerais bien que vous me disiez où vous avez appris qu'il y avait plus d'hommes que de femmes, parce qu'en fait, c'est le contraire!

Cela dit, je ne puis vous donner tort concernant le comportement aberrant des "féministes" encouragé par toujours les mêmes, ceux qu'on n'a pas le droit de nommer sous peine d'avoir des ennuis.

Et oui, le féminisme, c'est singer l'homme.
L'homme et la femme sont complémentaires et égaux dans leur différences! La femme est moins dense et plus reliée aux mondes spirituels, elle est un pont pour que l'homme puisse avoir accès lui aussi aux mondes moins denses.

Comprenne qui pourra.

Tant que la femme ne reprendra pas son vrai rôle, tenir la maison, éduquer les enfants, l'avenir de toute nation, tant que la femme ne sera pas le soutien de l'homme dans ses tâches plus denses et plus liées à la Terre, nous serons très mal!

Sochida MALSI a dit…

Bonsoir Logeia ! C'est toujours un plaisir de te lire.Bonne continuation pour ton blog et tes recherches dans l'eschatologie. Merci pour ton travail laborieux à toi et notre Si Rorschach

Enregistrer un commentaire

Pour commenter, il est nécessaire d'avoir un compte Google